Home

Un périple original au cœur du pays et du génie catalans: partir aux sources de l’inspiration de Gaudi, Casals, Picasso et Miro…

Horta-Picasso-SantaBarbaraDe la Costa Daurada aux contreforts des montagnes Els Ports, du Delta de l’Ebre aux confins de Terra Alta, il existe une Catalogne secrète, un pays de lumières exceptionnelles et de paysages inoubliables, une contrée qui mêle oliviers, vignes, amandiers et l’air de la Méditerranée, une terre qui a vu naître ou inspiré les plus grands génies catalans. Le violoncelliste Casals à El Vendrell, Gaudi à Reus, Miro à Mont Roig del Camp, Picasso à Horta de San Joan nous amènent sur une route qui, entre modernisme et cubisme, avant-garde et retour aux sources, cultive une symbiose inédite entre nature, patrimoine et culture.

Pau Casals, la musique pour passion à El Vendrell

ElVendrell-CasalsVioloncelliste, compositeur et chef d’orchestre, Pau Casals est né en 1876 à El Vendrell. Il y grandit, baignant dans la grande Bleue toute proche et dans la musique, son père étant l’organiste de l’église du village. Considéré comme le plus grand violoncelliste du XXe siècle, Pau Casals fut aussi un fervent défenseur de la paix et de la liberté, un opposant farouche à Franco et un Catalan convaincu. S’il joua partout dans le monde et vécu à Prades en France et à Porto Rico, c’est dans sa ville natale qu’il souhaita être enterré et qu’il fit construire en 1910 une somptueuse villa devenue musée qui s’ouvre sur la Méditerranée et vibre encore au son de la musique qui « va au-delà des barrières de la langue, de la politique et des nations » disait celui qui jouait encore aux Nations Unies à 94 ans.

Gaudi, l’enfant du pays

Reus-GaudiGaudi disait qu’il avait la capacité de saisir l’espace parce qu’il était fils et petit-fils de chaudronnier et que les champs de Tarragone incarnaient la perfection plastique. C’est dans la ville voisine, à Reus, qui connut son heure de gloire au XVIII et XIXe siècle grâce au commerce et reste un haut-lieu du modernisme, que naquit en 1852 et vécut enfant le génial architecte, qui souffrait alors de rhumatismes mais rêvait de construire autrement. A Reus, avec qui Gaudi garda des liens étroits, un Centre d’interprétation propose un parcours high-tech pour découvrir et comprendre comment Antoni Gaudi s’inspira de la nature de sa région natale pour inventer une architecture novatrice dont La Pedrera, le parc Guell ou La Sagrada Familia restent les emblèmes.

Miro, Mont Roig en héritage

Miro

Venu, malade, pour la première fois en 1911, Joan Miro s’est révélé dans la plaine de Mont Roig qu’il parcourait chaque jour entre la montagne rouge et la mer bleue. Tous les étés pendant 65 ans, il revint aux sources de son inspiration et au Mas d’en Ferratges que son père avait acheté peu avant ses 18 ans. Sur la plage de Mont Roig où il faisait de l’exercice, il dessinait aussi sur le sable et observait ensuite la vie des paysans et des animaux : ils seront présents, avec les étoiles, les oliviers et les roseaux de la plaine de Mont Roig dans l’œuvre de Miro. Le village rend hommage, à travers un centre dédié, au peintre, sculpteur, graveur et céramiste qui aima tant les contrastes entre le bleu, le rouge et la terre de Mont Roig.

Picasso, heureux à Horta

Horta-maison« Tout ce que je sais, je l’ai appris à Horta » disait Pablo Picasso, qui séjourna deux fois dans ces montagnes espagnoles qui lui restèrent chères et où il dit avoir été le plus heureux. De l’expérience de survie primitive dans une grotte à Els Ports en 1898 avec son ami Manuel natif d’Horta à son retour, plus de 10 ans après, avec Fernande, l’indomptable Picasso sera souvent au centre des scandales du village et Horta restera au cœur de l’inspiration de Picasso. Des esquisses de paysages ruraux de la première période à l’avènement du cubisme lors de son second séjour, Picasso a immortalisé une « Usine à Horta », la bagarre au café, le couvent de San Salvador ou la Montagne Santa Barbara. Sa présence et son héritage sont décryptés, photos et témoignages à l’appui dans le Centre Picasso installé dans l’ancien hôpital du village.

En pratique

  • Une offre touristique originale, une expérience à partager, une carte « Géniale » : La Route « Paysage des Génies » offre un accès privilégié à un parcours unique en son genre pour découvrir ces 4 génies catalans. Entre mer, montagne et héritage: http://www.elpaisatgedelsgenis.cat
  • Pour un emplacement exceptionnel et un endroit à part : l’Ermitage de la Mare de Deu de la Roca, au dessus de Mont Roig et de la Méditerranée

Article publié dans le magazine Accent, Janvier 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s