Home

Du fast-cooking gastro-gourmand à la mode aveyronnaise : le Capucin de Michel Bras est tout chaud tout bon et c’est à Toulouse qu’on le déguste.

Gastro-Slow-Cook ou Aubrac Food?

Un peu de la traditionnelle « pascade » comme on les fait dans l’Aveyron en un tour de main, un peu du cornet à frites ou à churros de la fête foraine, un peu du terroir de l’Aubrac dans une galette chic & style : le Capucin c’est tout cela à la fois ! Et c’est bon ! Très bon et délicieusement régressif, mais aussi, rigoureusement gastronomiquement correct !

Mais qu’est-ce donc que le Capucin ? Une galette de froment et de sarrasin faite à la minute, servie toute chaude et garnie d’excellentes petites choses, le tout inventé par Michel Bras, le chef étoilé de l’Aubrac, avec frère et fils. L’Aveyron, l’Aubrac, la famille, le goût, le terroir sont d’ailleurs au cœur du concept de « fast-cook » (et non fast-food !) récemment ouvert au cœur de la ville rose et précédemment testé avec succès sur le viaduc de Millau.
Mais revenons aux choses concrètes et à l’intérieur du Capucin, qui existe dans une vingtaine de variétés, version froide ou chaude mais toujours savoureuse et pour tous les goûts. Et aussi sous forme de menus, déclinés en fonction de l’heure et des envies. Qu’on se le dise, chez Capucin, le matin c’est fouace et pour goûter, c’est tarte au chocolat (coulante…).

22 Capucins, what else ?

A ce jour, 22 Capucins ornent la carte du restaurant toulousain et ravissent les papilles du promeneur par l’odeur alléché…

Pour commencer, un Capucin froid ? Mâche et Coppa, ou plutôt Epinard et Truite ? Ou plus Capucin5aveyronnais, Laguiole et Abricots ? Ou Roquefort et Poires ? Il y a aussi le Foie gras et Oranges aigres-douces. Ou le roboratif Œuf, fromage et Lentilles. Chacun saupoudré de « Miettée », une invention maison et maline qui, sous la forme de petites boules, apportent, comme un poivre, un supplément de saveur à la garniture : jambon fumé, moutarde, muscade, anis, citron, amande amère…

Pour les amateurs, il y a aussi une sélection de soupes, de saison et d’Aveyron, pour réchauffer les esprits chagrins de l’hiver, dont celle faite à partir d’une variété ancienne de pommes de terre traditionnellement utilisée pour nourrir le cochon ! Après tout…

Retour aux Capucins : place au chaud ! Ici, on passe aux choses sérieuses et à l’expression du terroir aubracais ou pas très loin. Chou farci et carottes, estofinado, aligot, saucisse, haricots tarbais, boudin, bœuf d’Aubrac, agneau, canard et poule gasconne se disputent l’honneur de garnir le Capucin tout chaud sorti de sa machine (re)inventée et brevetée tout exprès ! Sans oublier le Retortillat ! Vous ne connaissez par le Retortillat ? Une composition locale faite de pommes de terre rissolées, de tomme fraiche et de Laguiole. Pure invention aveyronnaise bien sûr !

S’il reste une petite place (mais il faut qu’il en reste), les desserts ne sont pas en reste même s’ils ne prennent pas la forme d’un Capucin. Verrines mêlant pêche blanche et yaourt ou Coupetado (une brioche d’Aubrac toujours), pruneaux et mousse caramel, ou la très courue Tarte coulante de Monsieur Bras. Ganache forever !

En résumé, le Capucin, c’est un mix de fast-cooking, de slow-fooding, de snacking et de good things à Capucin1déguster sur place, le tout saupoudré des saveurs de l’Aubrac et d’un peu de marketing goûteux et tendance. Et cela se déguste au cœur de la ville rose, tout près du Marché Victor Hugo. Alors, on se fait un Capucin ?

Capucin Toulouse
6 rue du Rempart Villeneuve, Toulouse

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s