Home

En quête de bleu et de beau à Sidi Bou Saïd : pause de charme à La Villa Bleue, adresse de luxe confidentiel et discret. Laissez le charme agir…

Il était une fois Sidi Bou Saïd. Un village tout de blanc et de bleu, P1140386perché sur une falaise surplombant la baie de Tunis, à l’ombre vénérable de la mythique Carthage. Lieu de villégiature prisé depuis longtemps des fortunes locales ou plus lointaines, Sidi Bou Saïd incarne une certaine douceur de vivre à la Tunisienne et arbore ses belles demeures d’architecture arabe ou andalouse avec la Méditerranée en toile de fond. Paysage de carte postale. Ruelles escarpées et terrasses langoureuses. Façades blanches et portes bleues. Douceur du climat alors qu’il fait froid ailleurs. Envie de flâner, de s’attarder, de rester… au moins quelques jours.

Paradis bleu ?

Car désormais la douceur de vivre à Sidi Bou Saïd a un nom : La Villa Bleue. Une maison récemment restaurée dont on pousse la porte pour entrer dans un univers de luxe discret, de raffinement feutré et de bien-être cultivé. L’impression d’être à la maison.
P1140447Maison d’hôtes ou hôtel d’ailleurs ? Ici, il y a à peine une dizaine de chambres, deux suites et un appartement. Il y a aussi deux piscines, un spa, un hammam, du wifi, des services sur-mesure et tout ce qui concourt au confort moderne du voyageur contemporain. L’accueil est à la mesure du lieu, discret, et la décoration choisie, chinée, réinventée avec soin, s’intègre parfaitement dans le cadre et l’esprit du lieu. Car ici, la magie vient certes de l’ambiance apaisée et sereine qui habite ces murs blancs, mais aussi (et surtout) de l’horizon bleu qui entoure, dans un panorama à 280°, la Villa Bleue.

Ce paysage se contemple, s’aperçoit, s’immisce dans le regard à chaque instant. Omniprésent dedans comme dehors. Des terrasses sur  lesquelles s’ouvre chacune des chambres (qui ont toutes leur petit supplément d’âme, en noir et blanc graphique, en bleu marine, en duplex…), l’heureux visiteur pourra ouvrir les yeux et les volets sur la mer. Puis il ira sans P1140434doute s’enivrer des odeurs de jasmin et d’eucalyptus, ou flâner vers le petit port en contrebas, jusqu’à la plage à quelques minutes à pied ou rester au bord de la piscine. La table du restaurant Le Bougainvillier est remarquable aussi, faisant la part belle à la gastronomie locale revisitée et twistée. En attendant le coucher de soleil, qui laissera oublier un instant le bleu.

« Bleu comme toi… Ton ailleurs est ici, sauf erreur », disait une chanson d’Etienne Daho… « Votre prochaine escale hors du temps » disent les propriétaires de la Villa Bleue…

Un lieu parfait pour une Saint Valentin…

www.lavillableuesidibousaid.com

P1140427

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s