Home

C’est un de ces « Grands Hôtels » construits à la Belle Epoque et à l’âge d’or de la découverte des joies des bains de mer, des bienfaits des eaux thermales ou des plaisirs des séjours en altitude. Entre mythe et charme un peu désuet, ces bâtisses d’un autre âge aux imposantes silhouettes témoignent d’un certain faste passé et surtout d’un certain art de (bien) vivre.

GdHtStJeanLuz-Carte_1909

A Saint Jean de Luz (Donibane Lohizune en basque), haut lieu de la pêche à la baleine et au thon et cité de corsaires en son temps, c’est au cœur de la baie et en front d’océan que fut construit en 1909 le Modern Hôtel. Rénové, transformé (en appartements et en boîte de nuit dans les années 80 !), racheté et renommé, le Grand Hôtel renoue aujourd’hui avec sa splendeur passée. Décor classique, ambiance un peu surannée, vue sur l’Océan omniprésent : bienvenue dans ce havre de luxe, calme et volupté !

Chambres avec vue, table et spa au bord de l’eau

Avec ses 5 étoiles invitant au « luxe décontracté », le Grand Hôtel de Saint Jean de Luz ne dépareille pas sur cette côte basque à la fois chic et sauvage, authentique et tendance, qui abrita le mariage de Louis XIV avec l’infante d’Espagne ou la villégiature de Napoléon III et de son épouse Eugénie et attira aussi Stendhal, Flaubert ou Victor Hugo. Tout en étant aujourd’hui un haut lieu du surf international et des week-ends et vacances branchées du Sud-ouest.

TerrasseEn attendant, loin du tumulte, face à la mer, ce petit palace les pieds dans le sable offre une cinquantaine de chambres, suites et appartements dont les terrasses, côté plage, donnent envie de s’attarder à contempler la mer à l’abri des regards.

Pourtant le Grand Hôtel a d’autres atouts et notamment son nouveau spa (1000 m2) dont les arcades voûtées s’ouvrent sur l’Océan, encore lui. Piscine d’eau de mer, bains bouillonnants, gamme très diversifiée de soins à la carte et de cures (bluffant effet du soin Hydra-Fresh de Filorga !), sauna, hammam : tout est ici à l’image de l’atmosphère de l’hôtel et le temps semble s’être un peu arrêté, grâce au professionnalisme de l’équipe toute en gentillesse.

PlageS’il faut bien revenir à la réalité, elle reste douce au Grand Hôtel où l’on retrouve, à l’étage, Stéphane, chef barman tenant la barre du Clipper depuis 12 ans, qui avoue être tombé amoureux du lieu et concocte à la demande des cocktails sur-mesure. Un peu plus loin, c’est au restaurant justement rebaptisé L’Océan et dont la carte est cosignée Michel Rostang et Richard Daulay, que l’on s’attarde pour déjeuner ou dîner au fil d’une carte épurée et de saison qui fait la part belle à l’évidence, ici la mer. Cannellonis de tourteau sur velours de petits pois, pressé de foie gras et anguille fumée, sole « petit bateau » laquée, ou encore le retour de criée et son poisson sauvage présenté entier comptent parmi les plaisirs stylés mais aux saveurs justes du restaurant. Sans oublier les desserts originaux de Benjamin, le chef pâtissier !

Rostang-Ocean

Il parait même que, si la carte du room-service reste pour l’instant plus standard, il n’est pas exclu de pouvoir profiter de la cuisine talentueuse, et sans doute un jour étoilée de L’Océan, dans sa chambre ou sur sa terrasse privative « pour une occasion spéciale, comme une demande en mariage » précise en souriant Jean-Marie Gras, directeur de l’hôtel. Car le leitmotiv affiché de la maison se décline autour du service sur-mesure et de la volonté de faire plaisir au client en lui donnant l’impression de séjourner dans une maison de famille.

Alentours, entre Rhune et Océan

TeaTime

Parce que la Côte et le Pays basques méritent tout de même qu’on quitte un peu ce nid douillet, il faut aussi s’aventurer, entre Rhune et Océan, à la découverte du village de Saint Jean de Luz, de la  vibrante voisine Biarritz, de la somptueuse plage d’Ilbarritz ou de l’arrière-pays dont les paysages et l’ambiance restent à nul autre pareil. Et ce, que l’on soit amateur de randonnée, de plage, de vagues, de golf, de culture régionale ou de Champ-Sunsetgastronomie. Saint Jean de Luz, entre mer et montagne, entre charme et authenticité.

Avant de revenir s’attarder dans les grands sofas de la terrasse du Grand Hôtel, le temps d’un thé dans le calme d’une fin d’après-midi ou d’une coupe de champagne en admirant le coucher de soleil…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s