Home

Echappée belle et vue mer au Grand Hôtel Thalasso & Spa de Saint-Jean-de-Luz. Pour une Cure Marine Reminéralisante ou un séjour 100% plaisir, entre gastronomie et embruns basques.

Posé sur le sable face à la baie et à l’océan, le Grand Hôtel & Spa de Saint-Jean-de-Luz incarne parfaitement l’idée qu’on peut se faire d’une thalasso : la mer toute proche et à l’horizon, le bruit des vagues et les embruns, sans oublier ce petit supplément de charme Belle Epoque et d’élégance d’antan.
Car le Grand Hôtel est un de ces hôtels construits au temps des premiers engouements pour les bains de mer et incarne, avec son allure altière, le faste de ces années où les grands de ce monde se réunissaient sur la côte basque (et cela ne s’appelait pas le G7 édition 2019 !) et où Mallet-Stevens imaginait le casino de la jolie cité corsaire et baleinière devenue balnéaire. Qu’on soit là pour un week-end en amoureux, un séjour en famille ou une thalasso en solo ou en duo, c’est cette Histoire que raconte ce vénérable témoin du passé tout en se réinventant à chaque saison.

Bienfaits marins et mini-cures

Nouveauté justement du Loréamar Thalasso & Spa, la Cure Marine Reminéralisante (en version 3 ou 5 jours) a pour objectif de puiser dans les actifs marins pour alimenter les corps urbains et stressés en sels minéraux et oligo-éléments. Bénéfices annoncés : un rééquilibrage physiologique, une amélioration de la circulation sanguine et une régénération cellulaire. La cure alterne gommage, enveloppements et massages personnalisés enrichis alternativement en magnésium, calcium ou potassium, balnéothérapie et douche sous-marine (très relaxante). Avec à la clef une peau qui semble nourrie de l’intérieur, prête pour affronter l’été. Côté produits de soin, Loréamar mise sur Skinceuticals et la marque bretonne Thalion.
Cerise sur le gâteau, le décor est idyllique : avec ses voûtes en briques et marbre, le spa est intimiste invite réellement à se relaxer et à se poser – même si l’invitation à s’échapper vers l’océan, entre deux soins, est tentante car il n’y a que la plage à traverser. Et surtout, la prise en charge est très personnalisée, avec un nombre de curistes limités pour avoir l’impression d’être seul au monde. Ou presque.
Des séances d’activité physique complètent ces soins prodigués par des mains expertes et avec vue mer : Romain, le coach sportif et maître-nageur du Loréamar, propose ainsi différentes activités en fonction des profils et souhaits des curistes. Le coastering, mélange de longe-côte, running et aquagym sur la plage et dans l’océan, est juste parfait pour compléter l’expérience marine et profiter de l’océan tout proche.

Plaisirs épicuriens avec vue océan

Avec son spa Loréamar, le Grand Hôtel se positionne parmi les thalassos en vue de la côte basque. Mais propose bien autre chose : son Histoire, son allure de paquebot rose et blanc posé au ras des flots, son restaurant étoilé et ses chambres récemment rénovées. Derrière la façade majestueuse et le classicisme du lobby, du bar et du restaurant, les chambres ont en effet misé sur l’élégance contemporaine, un confort moderne digne d’un 5 étoiles et des coloris mêlant camaïeu de beiges et touches de couleurs vives, afin de laisser le spectacle pour la star des lieux : l’océan dont la vue depuis les terrasses des suites ou les balcons intérieurs donnent envie de s’attarder le temps d’un café, d’un thé et d’une bonne lecture.

Côté table, le restaurant gastronomique, ex-L’Océan est devenu Aho Fina mais mise toujours sur une cuisine de saveurs et de terroir, iodée et gourmande. Il y a quelques mois, on y dégustait par exemple une « Langoustine, asperges vertes, caviar et citron confit » parfaitement snackée tandis que le « Lapin, Pastilla d’épaule et râble rôti, Asperges blanches landaises, Pomme Belchard Chantecler » offraite une alliance de saveurs subtilement maitrisées. Avec de jolies notes sucrées pour finir, tel que, dans un pays réputé pour ses chocolatiers, ce « Chocolat sarrasin, Sablé sarrasin, mousse Manjari, Opaline cacao, chantilly sarrasin, Glace sarrasin » gourmand à souhait.

A midi et le lundi, le bistrot Badia prend le relais, avec une carte joliment travaillée dont un « Œuf de ferme de Madame Etchelecu, cuit à basse température, jus de volaille, Jambon de Bayonne IGP, fromage de brebis basque », un Médaillon de volaille landaise (évidemment) et sa polenta, une Pluma de porc ibérique sauce comme un axoa, ou encore la tartelette au chocolat et piment d’Espelette… pour finir avant d’aller dévaliser les étals d’Adam ou de Pariès. Un menu detox mais gourmet est également proposé midi et soir.

A noter que pour la saison 2020 et suite à la pandémie CoVid19, les deux restaurants ne font plus qu’un !

Mention spéciale au petit-déjeuner, parfait au retour d’un footing matinal sur le sentier côtier, qui mêle sucré (viennoiseries, gâteau basque, pâte à tartiner maison et autres cakes…), salé (œufs brouillés et à la demande, fromages, salaisons…) et produits frais locaux venus des pâturages et vergers basques.

Pour une thalasso ou une échappée sous le signe d’un certain luxe authentique, le Grand Hôtel de Saint-Jean-de-Luz reste une très jolie valeur sûre qui donne envie de revenir. Pour parcourir à nouveau ce très beau sentier du littoral, vers Guéthary ou vers Hendaye, ou juste pour le plaisir de savourer Saint-Jean en toutes saisons.

Grand Hôtel Thalasso & Spa
43 boulevard Thiers, 64500 Saint-Jean-de-Luz
www.luzgrandhotel.fr

2 réflexions sur “Cure marine au Grand Hôtel

  1. Pingback: Euskal kostaldea | 9skyline

  2. Pingback: Un été en France | 9skyline

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s