Home

La cosmétique du microbiome cutané ou la dermo-probiotique. Une innovation beauté signée Biosme.

Peau sensible, atopique ? Agressions, irritations, pollution, inflammation, vieillissement ? Alors que le microbiome joue les nouvelles stars de la recherche médicale, ce concept longtemps ignoré et méconnu a gagné les sphères de la cosmétique.

Mais de quoi parle-t-on ? De cette flore microbienne, anciennement considérée comme uniquement intestinale, et de son environnement et de l’ensemble des génomes des micro-organismes colonisant un organe ou tissu donné. Car les micro-organismes sont partout, et il existe un microbiote intestinal, mais aussi sanguin, cérébral ou cutané. Ce que l’on sait aussi, c’est que « quand le microbiote va, tout va » et qu’un déséquilibre – appelé dysbiose – est délétère et peut être à l’origine d’une cascade inflammatoire et de nombreuses pathologies, auto-immunes, infectieuses, neurologiques ou cancers. Mécanismes physiopathologiques et possibles stratégies thérapeutiques (la transplantation de microbiote fécal est la première utilisation clinique actuellement pratiquée en routine) en cours d’investigation…

Revenons à la surface… et à la peau. Il est désormais établi que la dermatite atopique et l’eczéma sont associés à un déséquilibre du microbiome cutané. Et que les modes de vie actuels, urbains et stressés, la pollution, les nettoyages excessifs altèrent l’équilibre subtil et incertain de cet écosystème fragile.

Depuis la mise au point d’un déodorant novateur et son premier brevet en 2015 la marque cosmétique Biosme se positionne sur ce créneau des produits de beauté formulés à partir de pro- et prébiotiques avec l’objectif de respecter l’écosystème et le microbiome cutanés. Le tout dans une démarche bio, naturelle et de fabrication française.

Parmi la gamme de produits développés par la jeune société parisienne, des soins pour le visage, le corps et les cheveux.

Côté visage, la routine beauté commence par le nettoyage, on le sait depuis toujours. On pioche donc la « Bulle » purifiante ou hydratante qui nettoie en douceur à base de coco et d’hydrolat de coton fermenté. Très agréable à l’utilisation avec un parfum frais et discret et une sensation de peau propre et adoucie. Mais elle est surtout enrichie en inuline, un prébiotique favorable au maintien de l’équilibre de la flore cutanée et elle renforcerait l’immunité naturelle de la peau sans stress cellulaire ni déshydratation. La peau parfaitement nettoyée et protégée, on continue avec une lotion traitante, une huile réparatrice, un sérum riche…
Pour le corps, Biosme a forgé sa notoriété avec des déodorants mais propose aussi gels lavants et intimes ou shampoings traitants. Biosme respectant la peau mais aussi l’environnement a d’ailleurs lancé récemment un déodorant rechargeable dont le contenant est en verre et en plastique océanique recyclé, en soutien à Surfrider Fondation Europe.
Coffrets cadeau ou voyage complètent l’offre dans l’air du temps de la jeune marque cosmétique. A tester notamment pour les peaux sensibles et réactives !

Site web Biosme Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s