Home

Festival Horizons Arts-Nature, 10e édition ! L’occasion d’une escapade en Sancy : randonnées, volcans, Saint Nectaire et art contemporain…

Depuis le 18 juin et jusqu’au 25 septembre, le Sancy se sublime à nouveau au travers de l’art contemporain et d’installations bucoliques dans ses paysages oniriques. Chaque été, volcans, forêts et rivières de ce massif aux mille visages et autant de légendes explorent les liens entre créations artistiques et sites naturels.
Au cœur du Parc Naturel des Volcans d’Auvergne, au fil des randonnées et autres balades digestives dans cette région où l’on mange bien, on croise donc des œuvres disséminées dans la nature le temps d’un été.
P1220352Comme, en 2015, ces Pappus lactés (A et D Bertizzolo) au Lac de Bourdouze, ces Temporary Ruins (The Cloud Collective) au Pré de l’Homme, ces Fragments de Réalité (A Lupi) au Parc du Prélong ou encore cette sublime et poétique Sinfonia Invisible (T Bertoncini) aux Cascades de Chiloza.
Pour sa 10e édition, le festival Horizons réserve de jolies découvertes et de nouveaux OCNI (Œuvres Contemporaines Non Identifiées) que 9skyline vous laisse le plaisir de découvrir in situ sous le soleil auvergnat ! Un avant-goût ? Le Tabou du Terrier, le rythme du vent, une réflexion sur les arbres, la recherche des équilibres singuliers, des tentatives d’évasion, du Cinéma durable, ou encore Panorama, 1200 DPI…

Bizarreries sancyliennes

Surprenant et atypique, ce festival, pionnier en son temps, met la lumière sur un territoire qui regorge de surprises. Et même de bizarreries ! Dans un massif connu pour ses espaces vierges, au détour des chemins, on rencontre en effet d’étranges curiosités nées des particularités géologiques et de l’activité volcanique.P1220431

Appelées les Bizarreries sancyliennes, ces œuvres de la nature ont inspiré légendes et mythologies locales.

La Roche des Fées, sur les hauteurs de La Bourboule, raconte ainsi une jolie histoire : alors que la vallée et les sources thermales n’existaient pas encore, un homme tracassé par la maladie de son enfant s’arrêta un soir sur ce mamelon granitique culminant à 945 m d’altitude. Trois fées s’approchèrent pour lui venir en aide, et d’un coup de baguette magique, détournèrent la Dordogne et firent jaillir des sources d’eau chaude qui soignèrent l’enfant… Les fées sont encore présentes à Cotteuge où une singulière cheminée de calcaire et de grès, élégante et coiffée, née de l’érosion, de la pluie, du gel et du vent, leur est dédiée.

P1220325Près du fier Château de Murol, la Dent du Marais est une autre aiguille, qui domine le Lac Chambon de ses 100 mètres de haut. Appelée aussi Saut de la Pucelle, cette falaise volcanique raconte les (més)aventures d’une jeune bergère, qui dut sauter dans le vide, en priant la Vierge de la sauver, pour échapper aux ardeurs du seigneur local. Personne ne la croyant à son retour au village, elle voulut prouver la véracité des faits : las, le deuxième saut lui fut fatal. L’amour de la vertu l’a préservée, l’orgueil l’a perdue, dit la morale de l’histoire… Autre Dent, celle de la Rancune, qui dans la Vallée glaciaire de Chaudefour, se dresse dans le ciel et toise les promeneurs de la réserve naturelle nationale de sa stature de roches magmatiques culminant à 1493 m. Sans peur et sans rancune, on y pratique même l’escalade.

« Pics arrondis » (si si !), volcans aux crêtes acérées et sommet en forme de moine encapuchonné sont d’autres caractéristiques bizarres de ces volcans qui n’en ont pas l’air. Tandis qu’un peu plus loin, la Dore et la Dogne se rejoignent pour former la rivière Espérance, ou Dordogne. Née à 1366 m d’altitude au pied du Puy de Sancy, elle parcourt ensuite 484 km et six départements en creusant son sillon au fil de gorges et falaises pour finir dans l’estuaire girondin. La Dordogne est classée Réserve de Biosphère de l’UNESCO et est le paradis des amateurs de nature vive.

IMG_5413Vers la station de ski de Super-Besse, se cache un autre joyau sancylien : le superbe et intriguant Lac Pavin. Un lac noir aux profondeurs abyssales ((92 m), qui s’est formé dans le cratère du dernier volcan de France en éruption (il y a 6900 ans). Noir et profond, ce lac très photogénique, classé aux Monuments Historiques, a nourri au fil des siècles les légendes : on apercevrait par temps clair le clocher de la cité engloutie, perdue à cause de ses filles de petite vertu…tandis qu’une autre histoire raconte que le lac est né des larmes de Lucifer contraint de retourner en Enfer après avoir enlevé une jeune fille. Plus scientifiquement, le lac Pavin se révèle méromictique (les eaux de surface et profondes privées d’oxygène ne se mélangent pas) mais foisonnant de vie, tant bactérienne que de celle d’une des spécialités locales, l’omble chevalier.

Du poisson au fromage, il n’y a qu’un plat ! A franchir avec allégresse en IMG_5468se promenant sur le marais salé de Saint Nectaire : au cœur des montagnes d’Auvergne, se cache un écosystème digne d’un littoral ! Zone Natura 2000, ce marais, l’un des plus grands de France, abrite en effet une flore protégée de Glaux et Troscart maritimes ou de Spergulaire marginée qui ont trouvé dans cette terre de montagne où l’eau s’infiltre et se combine aux minéraux pour former du sel un terroir de prédilection. Et on les comprend !

Nourritures de l’âme et du corps

Car ce Sancy bizarre est aussi bucolique et idyllique, charmant et gourmand. On s’y promène le long de sentiers qui semblent mener au bout du monde, on y fait le tour de lacs photogéniques, on y pique-nique avec vue, on y déguste les saveurs locales tout en dénichant de jolis nids douillets pour des nuits de charme.
IMG_5402Le restaurant du Lac Pavin est un de ces endroits parfaits où il fait bon déjeuner et s’attarder dans un cadre qui respire la sérénité. Grand air, paysages panoramiques au sommet de la chaine des Puys, villes thermales… La Bourboule est une des plus connues, pour les cures des voies respiratoires et dermatologiques. Mont-Dore, aux thermes byzantins et aux eaux bicarbonatées, sodiques et riches en silices, cible aussi les voies respiratoires et la rhumatologie, mais innove aussi avec des cures « Mal de Dos », « Post Cancer du Sein » ou « Rando-Rhumato ». Dans ce village montagnard, on se pose à l’Hôtel de Russie qui prend plutôt des airs alpins ou nordiques depuis sa rénovation : chambres cosy toutes de bois et de peaux, restaurant et bar à vins où l’on mange bien…

IMG_0608 copieCar l’Auvergne regorge de petits trésors gastronomico-roboratives, telles que la solide truffade, les salaisons authentiques et bien sûr, le Saint Nectaire, seigneur des prairies d’Auvergne. Le Sancy mérite donc bien une escapade estivale, une randonnée sur ses crêtes, un pique-nique en estive ou près d’un lac. L’hiver venu, il sera temps de parler de volcans enneigés et d’espaces vierges pour le frisson du grand nord auvergnat !

Informations
www.sancy.com

Carnet d’adresses

  • Hôtel-Restaurant du Lac Pavin
    Rive droite du Lac, 63610 Besse et Saint-Anastaise
    www.lac-pavin.com
  • Hôtel de Russie
    3 Rue Favart, 63240 Le Mont Dore
    www.lerussie.com

IMG_5394 IMG_5417 IMG_5441 P1220309 P1220356 P1220391 P1220428 P1220434

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s