Home

Dans le Lot-et-Garonne, un château-hôtel technicolor ! Pour une parenthèse joyeuse au cœur de la grisaille de l’automne !

Un château du Moyen-Age devenu « Folie » du XXIe siècle ! C’est un peu l’histoire du Château Lalande désormais appelé Stelsia et hôtel de luxe décalé. Et coloré !
Ouvert en juin 2015 après coup de coeur (et rénovation) de Philippe Ginestet, fondateur de GIFI, pour une bâtisse fortifiée à l’abandon, un temps hôtel, dans les environs de la jolie bastide de Penne d’Agenais, le Stelsia surprend. Etonne et dénote dans l’univers feutré des châteaux-hôtels 4 étoiles. Comme un cocktail de couleurs (très) vives au milieu de la quiétude verte d’un parc soigné. Comme une invasion pantone au coeur de la nature et de lˋHistoire.

p1260725

Le décor est planté. Après quelques routes sinueuses entre bois et tournesols et avoir traversé le village de Saint Sylvestre (très bonne boulangerie !), le portail majestueux du Stelsia s’ouvre sur ce qui ressemble tout d’abord à un parc d’attractions en pleine campagne. Mini-golf à gauche, parc à droite et devant, restaurants et hôtel au coeur du château sorti tout droit d’une pub technicolor.p1260722
De nuit ou de jour, lumières ou couleurs jaillissent du Stelsia, promesses de surprises et de clins d’oeil.

Et au Stelsia, les surprises guettent le visiteur, au détour d’un couloir ou d’un escalier de ce château rénové mais qui a gardé son âme. Et où l’on retrouve son âme d’enfant comme le voulait Philippe Ginestet, patron des lieux et grand amateur de clins d’oeil. Comme dans ce coin des enfants justement entre deux escaliers où p1260709coussins géants et canapé-peluches accueillent les plus jeunes qui rejoueront Juliette et Roméo ou Blanche-Neige dans ce décor tout inspiré. Ou comme avec ces personnages de BD qui peuplent les couloirs, tout droits sortis des albums de l’enfance.

p1260691Les 32 chambres et suites, respirent, elles, le luxe ou le charme, mais le confort toujours. Lits capitonnés et décors dorés, chambre de princesse ou suite royale, poutres apparentes et alcôves cachées, salle de bains cosy et peignoirs moelleux, parfois piscine et sun-decks privatifs à l’abri des regards…

Au Stelsia, les nuits sont douces entre ces murs chargés d’Histoire… mais pas forcément plus que les jours… Qui débutent sous les img_1812auspices d’un petit-déjeuner gourmand (excellents oeufs brouillés mousseux à souhait) sur la terrasse ou dans les fauteuils design du Bistrot, justement nommé, à la jolie carte, midi et soir, de brasserie inspirée – tartare de boeuf au couteau, tataki de thon, profiteroles…

 

Douces, les journées, se déroulent au bord de la piscine, alanguie de transats et égayée de couleurs (toujours !), au coeur du spa intimiste (soins et produits du laboratoire phytophile et gersois Messegué), dans les allées ombragées du parc aux arbres centenaires et aux sculptures topiaires ou légendaires (l’étrange et img_1782poétique Arbre à souhaits de l’artiste Paco de Razer invite aux rêves et surtout à envoyer ses vœux vers les cieux étoilés). Ou pourquoi pas sur le parcours de mini-golf, le plus grand d’Europe, sur un des tennis du domaine… ou à cheval sur une monture du carrousel ? Retomber en enfance…
Avant d’aller dîner ?

Au Jasmin, restaurant gastronomique du Stelsia, l’élégance est de mise à l’image de la superbe cave contemporaine et des sculptures inventives qui attirent l’oeil. Au risque de le détourner de la carte qui mérite pourtant le détour des papilles: foie gras marié à la betterave et aux noisettes, langoustine et Saint-Jacques en cannelloni, volaille de Bresse et ratte truffée, turbot petite pêche et caviar d’Aquitaine, ris de veau fermier et macaroni au Jurançon, soufflé grand cru Guanaja ou meringue vanille et châtaignes… Les cuissons sont justes, les saveurs finement associées, la présentation est soignée et la carte des vins éclectique et variée. Michel Vico, passé par le Crillon, le Martinez ou le Casino Barrière de Lille, maitrise son art et a trouvé, de retour au pays, un écrin où mettre en oeuvre son imagination… En attendant l’étoile ?

img_1791Si le restaurant n’est pas encore étoilé (mais cela figure parmi les intentions), le Stelsia mérite largement ses 4 étoiles hôtelières, grâce notamment a son staff formé dans les plus belles adresses de France et de Navarre. La Navarre justement, on y est presque. Et les environs du Stelsia mérite le détour et même plusieurs. Alentours, les bastides et jolis villages de Penne d’Agenais ou de Monflanquin, les vignobles et autres fermes à foie gras, les chemins de randonnée et VTT en offrent pour tous les goûts, img_1827amateurs de vieilles pierres, de saveurs et de découvertes.

Un prétexte supplémentaire pour s’attarder une ou deux nuits de plus au Stelsia, parenthèse enchantée au pays des rêves d’enfant devenus réalité et au paradis des couleurs. Parfait pour fuir la grisaille de l’automne !

 

Stelsia

img_182832 chambres et suites (dont la Princesse et la Royale avec piscine privée), 2 restaurants, spa, piscine, tennis, mini-golf, parc…
A noter : le Stelsia est un hôtel (très) dog-friendly: les chiens y sont reçus avec gamelle de palace et coussin moelleux !

Lieu-dit de Lalande, 47140 Saint-Sylvestre-sur-Lot
www.lestelsia.com

img_1825 img_1822 img_1842 p1260728 img_1834 p1260702 p1260739p1260751

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s