Home

Oenotourisme sur lagune : à Peyriac de Mer, une magnifique Balade des 5 Sens, œnologique et gourmande, entre étangs et Méditerranée, vignobles, garrigue et oliviers.

Entre Narbonne, Carcassonne et Perpignan, Peyriac de mer est un de ces petits villages authentiques d’une Aude encore secrète, nichée entre Clape et Corbières, étangs et Méditerranée.
Faisant front à l’ancienne île de Peyriac et à l’étang du Doul qui se prend dit-on pour la Mer Morte, le village a des airs de carte postale vieille France sur fond de dédale de ruelles tranquilles se faufilant entre les maisons de pierre, campanile typique, échauguette et placette bordée d’un ou deux cafés et bistrots, pontons courant sur l’eau de la saline jusqu’à quelques criques de sable : Coup de coeur assuré pour ce village au charme indéniable dont le millier et quelques de Peyriacois défendent jalousement la discrétion et l’authenticité. Malgré tout partageurs de ce secret bien gardé, une poignée d’irréductibles épicuriens organisent tous les deux ans, via l’association Capeyriac, la Balade des 5 Sens, qui se tenait en ce jeudi de l’Ascension 2018 entre nuages, soleil et vents.

5 sens ? Cette bien nommée randonnée-promenade alterne panoramas magnifiques, effluves de thym et romarin à plein nez, sifflements du vent sur les hauteurs, et dégustations mets et vins en chemin. En 8 étapes et autant de kilomètres, la balade parcourait des sentiers tranquilles avec pour fond d’écran les paysages sauvages et préservés des étangs de Saint-Paul, Bages, Sigean, Peyriac, les carrières abandonnées et même une ile engloutie. Par endroits, la vue s’ouvre et s’élargit de la Méditerranée aux Albères et jusqu’au Canigou. Mer grise ou bleue selon la lumière, contreforts de montagne et lagune d’ici et alentours.

Et partout la garrigue odorante et bruissante et surtout des vignes et quelques oliviers, retrouvés en dégustations lors des étapes conviviales rythmant la balade propice aux échanges entre les marcheurs oenotouristes du jour. Huile d’olive artisanale pour commencer avec quelques crus rosés ou gris, tomates séchées et salade de saumon arrosés de Grenache, Vermentino, et autres Maccabeu. Le Château de l’Ille (AOC Corbières) accueillait lui la joue de porc confite et une sélection d’une dizaine de domaines en rouge tandis que le pélardon et la panna cotta lorgnaient vers l’étang tout proche, vu d’en haut ou du petit port.

Ultime étape, le village de Peyriac envahi des vignerons du parcours: Abbaye Sainte Eugenie, Château de l’Ille, Château Fabre Cordon, Château Montfin, Château Peyriac de mer, Château Valmont, La Croix Grosse, Les 2 Anes, Les Clos Perdus, Les Plages Hautes, le Domaine Tart Avizat et la coopérative Rocbere avec ses vins Vents marins illustrant le caractère maritime de ces vignes méditerranéennes qui côtoient salines, garrigues et pinèdes.

Une très jolie balade gourmande et oenologique à la rencontre des vignerons locaux et dans des paysages d’une beauté magique et tranquille. D’autant plus mémorable et enthousiasmante qu’il s’agissait de la première escapade rando-bébé avec une puce de 10 mois qui a bien profité de la balade et des dégustations (hors vin bien sûr!).
Vivement 2020 pour la prochaine Balade des 5 Sens ou en attendant l’édition 2019 de Peyri’Art, prétexte tout trouvé pour revenir dans ce joli village d’une Aude méconnue.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s