Home

Une paillotte de bric et de broc sur la plage de Leucate : rendez-vous chez Biquet, le restaurant d’été incontournable de la côte audoise.

Posé sur la plage de Leucate, encore déserte en ce printemps, Biquet Plage a des airs de hangar désaffecté mais qui s’affaire aux heures de pointe, comme une invitation au départ. Un voyage immobile, pieds dans le sable et vue sur mer, entre deux assiettes de cuisine locavore à tendance hispanisante et fusion et un DJ set du soir.

Plantons le décor, un sujet en lui-même tant l’accumulation de divers objets de provenances encore plus diverses éveille la curiosité du visiteur : planches de jet-ski, fauteuil de maitre-nageur, cheval d’arçons ou de fête foraine, mobilier industriel, tonneaux de métal, lampadaires vintagessime, voiles d’ombrage… Tout ceci s’explique quand on apprend que Jean-Michel Mendement, propriétaire des lieux et figure locale à rayonnement régional (désormais associé aux jeunes Toulousains de Spatule), était brocanteur avant de tomber dans la restauration. D’ailleurs, au milieu de ce bric-à-brac, un étal du poissonnier rappelle qu’on entre dans un restaurant tandis que serveurs et habitués passent en short ou maillot. Ambiance plage bohème. Sur le coup de midi, tout semble calme et nonchalant au soleil timide du mois de mai même si l’on imagine la fièvre du samedi soir s’emparer (tous les jours !) de ce haut-lieu de la fête en saison.

La saison justement : elle vient de commencer pour ce restaurant de plage et donc éphémère qui démarre ici son 11e été de ripailles. Avec quelques nouveautés 2018 : l’étal de poissons, qui finissent ensuite au four à bois, la carte de grignotages de l’après-midi qui permet de se sustenter, quand affalé sur un transat ou un fatboy, on se rend compte qu’on a raté la pause déjeuner et que le service du soir semble encore loin.

Car de l’avis même des associés et des habitués, Biquet Plage a un double visage : celui familial bobo-branché de la journée (ie entre 12h et 22h) qui investit les 300 places assises (500 couverts par jour en pleine saison…) et celui noctambule et plus jeune du milieu de la nuit qui boit et danse jusqu’à pas d’heure.

Côté carte – cachée dans des boitiers de vidéo so 80’s – on joue ici dans la cour tapas et cuisine du marché à grands coups de petits plats tendance (gourmand l’œuf Parfait façon carbonara, healthy le Poke Bowl végétarien), de côte de bœuf à partager, de cassolettes de coques ou tellines et autres desserts épicuriens. La carte des vins mise sur le terroir environnant, ô combien riche, et entre en compétition avec les cocktails maison réputés bien dosés.

Pour la suite, c’est la mer et le vent (et les méduses) qui décident, entre sieste, baignade ou dernier verre. Biquet reste une institution à la réputation qui traverse les départements et en fait le QG des Toulousains en goguette méditerranéenne (les autres sont à l’Etxola Bibi ou à l’Hétéroclito à Biarritz ou Guéthary !). Il se murmure que d’autres paillottes à quelques souffles de « tram » sont à visiter aussi, comme chez Ginette (la bande A la Une de Toulouse), les Pilotis ou le Poulpe. Tout un programme… de plage !

Biquet Plage
Chemin de Mouret, 11370 Leucate Plage
www.biquetplage.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s