Home

Plongée en Préhistoire à Lascaux en Périgord grâce au nouveau Centre International d’Art Pariétal.

A l’occasion de la Journée Internationale des Grottes, (re)découverte de Lascaux, l’incontournable. SInon direction l’Ariège et la grotte de Niaux.

17000 ans d’un héritage unique au monde. La grotte de Lascaux, malgré sa petite taille, est l’une des plus importantes grottes ornées du Paléolithique.

Elle a été découverte en 1940 ans, comme souvent par hasard et par des gamins du pays qui se promenaient et dont le chien coursait un lapin disparu dans un trou. Elle fascine et intrigue et pose, comme Niaux en Ariège, ces questions qui resteront sans réponse : comment vivaient ces humains préhistoriques ? Pourquoi peignaient-ils ? D’où venaient leur grande maitrise du dessin, de la perspective et des couleurs ?

Pour tenter de donner un éclairage à ces questions, la grotte de la vallée de la Vézère – zone classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco pour sa richesse en sites préhistoriques et grottes ornées – s’est dotée d’un Centre International de l’Art Pariétal, inauguré en décembre 2016.
On y découvre un fac-similé de la grotte (la vraie grotte étant définitivement fermée au public depuis 1963), un Théâtre de l’Art Pariétal, une Galerie de l’Imaginaire, des expositions temporaires mais aussi les Ateliers de Lascaux retraçant le déroulé de cette reproduction inédite. Café et boutique complètent l’ensemble qui prend place avec majesté dans un paysage dépouillé et forme au travers de l’architecture du cabinet norvégien Snohetta, un OVNI semi-enterré qui sanctuarise la colline de Lascaux.
Un lieu didactique, interactif et éducatif. Certes sans les stalactites et la part de mystère et d’émotion que l’on peut trouver dans les « vraies » grottes ornées que l’on découvre à la lampe-torche mais sans risque de glissade non plus !
Originaux ou reproduits, les vaches rouges ou noires de la Nef, les taureaux du salon du même nom et les bouquetins et cerfs du Diverticule axial, le renne de l’Abside et l’étrange homme à tête d’oiseau caché dans le Puits conservent leur mystère entier. Et méritent la découverte.

Un Lascaux, des Lascaux :

  • Lascaux I : la vraie grotte peinte par des Hommes du Paléolithique dont l’accès a été interdit au public en 1963 par André Malraux afin de préserver, suite à une exploitation touristique abusive et destructive, le site et les peintures ;
  • Lascaux II : le premier fac-similé partiel ouvert en 1983, aujourd’hui visitable certains jours ou lors de soirées spéciales et concerts ;
  • Lascaux III : une exposition itinérante « Lascaux révélé » ;
  • Lascaux IV : le second fac-similé qui reprend l’ensemble de la grotte originelle et a été ouvert en 2016 en présence d’un des découvreurs de Lascaux ;

Crédits Photos: Semitour Périgord, Sébastien Laval, Dan Courtice, Alexandra Foissac

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s