Home

Réouverture de l’hôtel mythique de Dax, le bien-nommé Splendid, joyau Art Déco. Sur les rives de l’Adour, escale bien-être et volupté dans cet hôtel-spa-restaurant de charme et d’histoire.

Il est des lieux qui portent bien leur nom. Et aux temps des Années Folles et des palaces d’antan, les grands mots ne faisaient pas peur : les « Grand Hôtel », « Majestic » et autre « Splendid » rivalisaient de colonnades, de salles de bal et détails Art Nouveau ou Déco au fil des Riviera, Passeig et villes d’eaux.
A Dax, bourgade bourgeoise et station thermale réputée, le Splendid est ainsi né en 1929, dressant sa silhouette stricte et blanche, inspiré du célèbre Normandy, au bord de la rivière. Imposant comme un paquebot amarré sur l’Adour. Majestueux comme son magistral hall d’entrée, Art Déco à souhait. Immense comme le voulaient les standards de cette folle époque d’après-Grande Guerre, où tout devait être plus grand, plus haut, plus beau.

Mais hélas le temps passe et le Splendid avait perdu de sa superbe. Fermé pendant plusieurs années pour une rénovation complète et ambitieuse, il vient de rouvrir et renoue avec sa vocation de villégiature haut de gamme sous pavillon Vacances Bleues et auréolé de 4 étoiles bien méritées.

De face, le bâtiment en impose avec sa façade altière tutoyée par quelques palmiers qui invitent au voyage. Un voyage dans le temps, car dès les portes franchies, le Splendid a gagné son premier pari : mettre en valeur cet écrin Art Déco (majestueux escalier à double volée, immense lustre, carreaux au sol dessinant un tapis géométrique…) hérité de ces Années Folles et superlatives. On chercherait presque les silhouettes fluides des garçonnes en chapeaux et sautoirs et les cannes et canotiers des dandys de l’époque. A qui les fauteuils bas, le piano et le comptoir du bar tendent les bras pour un premier verre.

Et plus si affinités. Vers le restaurant, à droite, carte gastronomique, portions gourmandes et cuisine de saison qui mise sur les produits locaux. Asperges blanches des Landes, foie gras et jolie sélection de vins de terroir, Jurançon, Bordelais, Irouléguy notamment. Ou vers le futur bar et fumoir à gauche, bois et cheminée d’époque, fauteuils club et ambiance Hemingway.

Suites & spa

Ou vers les étages qui mènent aux salles de séminaires, nouvelle orientation stratégique du lieu, et aux 146 chambres et suites. Spacieuses et contemporaines à quelques détails près, comme les portes et intérieurs de placards dûment conservés par les Bâtiments de France (l’immeuble étant classé au titre des Monuments Historiques). Ce petit supplément d’âme et de charme désuet aux côtés du confort habituel, douche italienne, bouilloire, wifi & co.

Autre atout de charme caché dans les caves voûtées du sous-sol : le spa, 5 Mondes et 1800 m2. Niché dans les fondations de l’ancien château de la ville, le lieu est intimiste, malgré ses dimensions, mêlant murailles du Moyen-Age et parcours Kneipp, eaux salée et thermale, sauna, hammam, bassins et une sélection de soins à la carte prodigués avec un professionnalisme remarquable (et pas si usuel).

S’il a retrouvé sa splendeur d’antan et conservé ses atours Art Déco, le Splendid de Dax n’en mise pas moins sur demain avec une équipe jeune au sourire omniprésent et une approche moderne et décomplexée de l’hôtellerie de luxe. Que l’on soit amateur d’architecture, de féria ou de spa, voilà de quoi donner envie d’un week-end dacquois !

City-guide Spécial Dax dans quelques jours !

 

Publicités

Une réflexion sur “Splendid Dax

  1. Pingback: Dax, city-guide | 9skyline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s