Home

Dax, city-guide

A l’occasion de la féria de Dax, découverte d’une ville thermale et gasconne, le temps d’un week-end Fête et Bien-Etre, Gastronomie et Architecture. Les incontournables dacquois.

Un brin bourgeoise et un peu traditionnelle, Dax est une cité thermale vivante et une capitale landaise, féria et tapas à la clef. Dont la population a retrouvé avec enthousiasme « son » Splendid, témoin, aux côtés d’autres bâtiments, de la richesse de la ville au début du XXe siècle.

Thermalisme et eaux chaudes

Une eau naturellement chaude (64°C) dotée de bienfaits antalgiques et anti-inflammatoires mélangée au péloïde (limon et algue bleue) de l’Adour et à la térébenthine des pins landais ont fait la réputation d’une des toutes premières stations thermales en France, spécialisée sur les indications rhumatologie-phlébologie. La légende raconte qu’un légionnaire romain avait laissé son vieux chien perclus de rhumatismes au bord de l’Adour et l’aurait retrouvé en pleine forme quelques temps plus tard, revigoré par les boues de la rivière…16 centres privés (dont Les Thermes de Dax rénovés par Jean Nouvel) accueillent aujourd’hui quelques 60000 curistes par an sur Dax et Saint-Paul-les-Dax.

Balade Art Déco et Barthes

Ville thermale prospère, Dax a hérité d’une architecture typique de ces fastes périodes où l’on allait prendre les eaux. Il faut donc se perdre dans les ruelles du centre-ville, nez en l’air, à la recherche des nombreux détails architecturaux Art Déco.

Ou filer le long de l’Adour pour un bol d’air et de vert vers les Barthes, zone inondable et protégée, propice au running ou aux promenades digestives dominicales.

Marché et madeleines

Gascogne oblige, on mange d’ailleurs bien à Dax dont le marché du samedi est couru et achalandé (bœuf de Chalosse et asperges blanches notamment) et dont les environs abritent quelques tables étoilées (le Relais de la Poste de Jean Coussau, les Prés d’Eugénie de Michel Guérard…) ;

Pour grignoter, il faut compter sur les très exclusives Madeleines de Dax : fabrication et vente sur place, fournée du matin (150 par jour et c’est tout !), et boutique familiale dans son jus de 1906 (6 rue de la Fontaine Chaude) ;

Prendre un Bain au chocolat chez Hugues et Nathalie, qui proposent des gourmandises à tomber dont un des derniers nés « le Petit Landais » (un clin d’oeil en échasses et en chocolat !) et aussi des cours de pâtisserie avec ateliers « Gâteau basque », « Macarons » ou « Saint Honoré »… (4 rue Saint Vincent).

Féria et taureaux

Que l’on soit amateur ou pas, c’est un incontournable à Dax, place taurine réputée. Les Arènes y sont imposantes, la tradition de la course landaise et de la corrida (le premier est un sport taurin où souvent écarteur et sauteur finissent blessés et la vache victorieuse, le second est un combat taurin où le taureau est mis à mort car il ne peut combattre qu’une seule fois, tandis que la corrida portugaise se pratique à cheval et sans mise à mort en public) y perdure et la ville s’enflamme à l’unisson lors de la Féria du mois d’août (11 au 15 août 2018).

Pour connaitre l’ambiance inimitable des férias de l’été, pour un week-end au calme sous le signe de la gastronomie et du bien-être ou pour une cure thermale version sud-ouest, Dax se (re)découvre avec plaisir.

Pour en savoir plus: www.dax-tourisme.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s