Home

En 2018, le Pic du Midi s’est refait une beauté : un ponton dans le ciel, un nouveau restaurant panoramique et un parcours muséographique en réalité augmentée. Vite au Pic !

Escapade en altitude même si la neige se fait attendre et que le ski sera pour plus tard. A 2876 mètres exactement une expérience immersive, historique, scientifique – et hautement instagramable – attend le visiteur, en toutes saisons mais bonnet et boots recommandés. Car cet observatoire naturel juché au coeur des sommets pyrénéens est la plus grande infrastructure de haute montagne non accessible par la route au monde et le plus ancien observatoire astronomique encore en activité.

Pour ce vénérable Pic qui fête en 2018 ses 140 ans et dont l’histoire humaine, scientifique et montagnarde mouvementée mérite romans et hommages, 2018 aura été une année faste, au terme d’un méga programme d’investissement de quelques 7M€.

En février, ouverture du Ponton dans le ciel, avancée métallique au dessus des montagnes et des nuages. Panorama 180 garanti en toute sécurité.
En juin, lancement des nouveaux espaces d’exposition avec un nouveau parcours muséographique immersif et augmenté : entre science et poésie, retour vers le passé et petits trésors et anecdotes du Pic, la balade se fait éducative, ludique et interactive avec une tablette, l’HistoPad, developpée avec la startup Histovery (qui a aussi équipé le Château de Chambord, la Conciergerie ou le Palais des Papes d’Avignon). On suit la construction et l’agrandissement, depuis 1876, du Pic du Midi, on visite la bibliothèque d’époque ou l’historique Coupole Baillaud, on manipule les instruments de mesure météorologiques du début XXe siècle, on redécouvre les étoiles et l’importance de la Réserve internationale de Ciel étoilé du Pic, labellisée en 2013.

Pour poursuivre l’expérience Pic, il faut tester le nouveau restaurant avec vue ou mieux encore, dormir dans une des très exclusives chambres design au milieu du ciel.
Autres folies douces d’altitude : les concerts organises l’été sous les étoiles (Synapson, Murray Head, The Avener…) ou la descente en freeride en hiver pour les skieurs chevronnés.

Si la réalité augmentée atteint désormais les sommets, la vraie réalité, celle de ces panoramas entre terre et ciel, de neige, de rocaille, d’effilochée de nuage et celle de l’épopée humaine et technologique que signe le Pic du Midi reste le plus cadeau. On ne s’en lasse pas.

Téléphérique du Pic du Midi
Rue Pierre Lamy de la Chapelle
65 200 La Mongie
http://picdumidi.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s