Home

La Costa Brava secrète, entre criques féériques, villages de pêcheurs et patrimoine culturel. Escapade hors-saison et hors des sentiers battus en Catalogne balnéaire.

Loin des clichés d’une côte bétonnée et bondée, la Costa Brava recèle de quelques secrets pas très bien gardés mais souvent oubliés. A tort car tout y est réuni pour une parenthèse enchantée hors saison et loin du béton. Sur les traces de Dali pour les férus de culture. Pour goûter aux célèbres anchois de L’Escala ou aux crevettes rouges de Palamos pour les gastronomes. Pour profiter des plages désertées et des terrasses ensoleillées pour les épicuriens. Et pour tous ceux qui aiment le charme discret, l’authenticité sans fard et les sentiers côtiers entre criques et rochers, pins et palmiers.

Costa Brava, entre caps, baies, criques et GR

Rocheuse, la Costa Brava tient son nom du poète Ferran Agullo qui la surnomma ainsi en 1908 en raison de son relief tourmenté et « démonté ». Territoire encore vierge au début du XXe siècle, la Costa Brava s’étend sur quelques 220 kilomètres, de la frontière française et de la Côte Vermeille (Collioure…) jusqu’à Barcelone.

Au nord, le magnifique Cap de Creus, classé parc naturel, plonge le massif des Albères dans la mer et s’orne de quelques célèbres joyaux tels que la blanche Cadaquès. S’ouvre ensuite la Baie de Rosas (Roses en catalan), une des plus belles baies du monde, qui aligne ses longues plage de sable jusqu’à Estartit (souvenirs de mes étés d’enfant…).
Empuria Brava, jumelle balnéaire de la ville comtale d’Empuries, témoigne de l’attrait et du développement touristique effréné qu’a connu la Costa Brava : avec son quadrillage de canaux bordés de demeures plus ou moins élégantes, la marina d’Empuria Brava, imaginée par une poignée de pionniers dans les années 70, s’inspire de celles de Los Angeles ou de Miami et a un certain charme qui donne envie de vacances en bord de mer.
Un peu plus loin, la côte redevient abrupte autour de Begur et file vers le sud en bifurquant vers l’ouest et en dévoilant au passage quelques beautés cachées dans des criques de carte postale : Tamariu et ses grandes villas avec vue, l’intimiste Llafranc et sa plage de poche, le photogénique village de Calella de Palafrugell. Ces trois bijoux rythment la « Route des Calanques » que l’on parcourt à pied en empruntant de jolis chemins de ronde panoramiques balisés GR92 (583 kilomètres entre Port-Bou et les Terres de l’Ebre), ou sinon en voiture.
Pour inciter à découvrir cette autre Costa Brava, trois autres « routes » thématiques parcourent la région, entre mer et arrière-pays : la Route des Châteaux à l’intérieur des terres, la Route des Jardins par Tossa de Mar et Lloret de Mar, la Route des Cultures entre vestiges grecs et romains et triangle dalinien.

Dali et la Costa Brava

De Portlligat à Pubol en passant par Figueras, la Costa Brava est marquée par l’héritage de l’artiste internationalement célèbre mais profondément lié à sa terre d’origine, qui y a puisé son inspiration et établi ses quartiers.
Né à Figueras, Dali y a imaginé un Théâtre-Musée orné de ses iconiques œufs et qui accueille à la fois les œuvres majeures du maître du surréalisme et son tombeau.
A Portlligat, près de Cadaquès, la résidence-atelier de Dali se veut une « structure biologique » construite à partir d’une maison de pêcheur à laquelle l’excentrique catalan ajoutait des pièces au fil de ses différents élans de vie : Vestibule de l’ours, Salle des Oiseaux, Maison du cadran solaire composent un dédale de pièces et maisonnettes reliées ouvrant la vue sur la Méditerranée.
Incarnant une autre tranche de vie, le château de Pubol a été acheté par Dali pour sa muse et femme Gala en 1969 : construit entre le XIV et le XVe siècle, le château, clos et auréolé de mystère, était le refuge de Gala (et sa dernière demeure) et fut celui de Dali après la mort de celle-ci. Dans ces trois lieux, on retrouve les éléments clefs de l’œuvre et de l’inspiration de Dali : les paysages, la lumière, l’architecture, l’orographie, les coutumes, les légendes, la gastronomie. Bons vivants, Dali et Gala fréquentaient à Figueras le mythique restaurant Duran où Dali appréciait les plats typiques et populaires malgré sa carrière et sa célébrité.

Chefs étoilés, anchois, gambas et cava

Des nourritures spirituelles aux plaisirs de la table, il n’y a qu’un pas qui se franchit allègrement sur la Costa Brava où art de vivre, gastronomie et oenotourisme constituent un passage obligé.

Réputée pour sa gastronomie, la province de Gérone rayonne en effet dans les hautes sphères avec 14 tables totalisant pas moins de 18 étoiles : les frères Roca et leur El Celler dans la ville et Ferran Adria dont le El Bulli faisait les beaux jours de Rosas où devrait ouvrir en 2018 la El Bulli Fondation comptent parmi les ambassadeurs les plus célèbres de la région. Aux côtés de quelques célébrités locales comme le riz aux palourdes et au lapin, le poulet aux langoustines, les calamars farcis ou encore les anchois de La Escala et les gambas de Palamos !

A Palamos, le port de pêche et de croisière a fait de la crevette – et en particulier de la crevette rouge IGP – sa spécialité. Ceci grâce à ses fosses marines rocheuses propices aux petits crustacés, comme on l’apprend – ainsi que les secrets de la pêche à la « putella » (turlutte en français) – dans le très intéressant Musée de la Pêche qui surplombe le port et propose aussi des Show-cooking savoureux.
Arrosés comme il se doit de vins de l’Emporda, l’AOP locale qui couvre quelques 2500 hectares au nord de la région. On y produit des vins rouges, rosés, blancs et effervescents dont le célèbre Cava qui coule souvent à flots en Catalogne.

Plages, patrimoine, art de vivre mais aussi randonnée, cyclotourisme, thalasso, thermalisme, la Costa Brava est à mille facettes, et loin du béton et hors-saison, elle séduit à coup sûr !

A découvrir aussi, l’autre facette, montagnarde, de la Catalogne dans les Pirineus de Girona (lien).

L’Hôtel du Llevant à Llafranc : Une adresse de charme sur la Costa Brava (lien)

Informations
www.fr.costabrava.org
www.catalunyaexperience.fr
www.visitpalamos.cat
visitpalafrugell.cat
www.salvador-dali.org
www.doemporda.cat

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s