Home

Grandeur et Renaissance du Monastère de Saint-Mont métamorphosé en hôtel 4 étoiles, restaurant et spa avec vue sur les vignes et collines gersoises. Une invitation à l’oenotourisme en pays gascon.

C’est au coeur du Gers, pays du bonheur dans le pré, et du joli petit village de Saint-Mont que se niche ce nouveau lieu de charme pour week-end au vert. De charme et d’histoire car il s’agit là du monastère construit au XVe siècle par des moines de l’ordre clunisien.
Mais le temps a passé et les moines ont disparu et depuis longtemps déjà, la chapelle du monastère est devenue l’église du village, juchée sur la colline et surplombant les maisons, l’oeil de Dieu sur ses ouailles. Les moines aussi aimaient bien voir loin et le monastère bénéficie d’une vue panoramique sur les alentours mais aussi de quelques arpents de vignes bien orientées qui deviennent en toute logique le Clos du Monastère vinifié par Plaimont.
Car l’histoire récente du monastère reste intimement liée à la vigne et plus particulièrement à la coopérative dynamique et pleine d’idées (et de cuvées) du Gers qui a racheté le bâtiment il y a quelques années avec l’idée d’en faire un haut lieu de l’oenotourisme gascon. Car si le bonheur est dans le pré, il est aussi et surtout dans les vignes – c’est bien connu.

Quelques années de rénovation plus tard, le Monastère restauré dans les règles de l’art et les tendances de la déco, accueille depuis le printemps ses premiers voyageurs, amoureux de vins et de vieilles pierres, de paysages et de patrimoine. Aux manettes, un couple belge qui ont amené du plat pays leur accent pas chantant dans ce pays d’accent rocailleux mais aussi et quelques bières aussi dans de jolis flacons, mais là n’est pas le propos.

Le propos justement sur l’hôtel détaille 11 vastes chambres et suites avec moulures et avec vues, qui s’honorent dès l’ouverture de 4 étoiles et d’un label Luxury Charme et Caractère. Le confort y est douillet à tendance monacale et l’accent est ici mis sur la sobriété et l’intemporalité, sans doute pour laisser parler les pierres et les siècles.

Dans une des ailes du monastère, l’ancienne cuisine accueille les repas de groupe, tandis que la Petite Table (restaurant) et les Bérets noirs (bar à tapas) régalent les grandes et petites faims canardières mais pas seulement.  Une côte de boeuf maturée, un oeuf parfait aux morilles et un moelleux au chocolat font déjà parler d’eux. La carte des vins fait la part belle aux créations Plaimont mais dévoile aussi quelques surprises non autochtones. Plaimont conserve d’ailleurs l’usage de la jolie cave voûtée en sous-sol pour des ateliers dégustations et assemblages pour les épicuriens et curieux de passage.

A l’extérieur, la cour incite à boire un verre à la fraiche tandis que le soleil, souvent présent dans cette Toscane française, invite à quelques longueurs dans le bassin niché contre le spa et à l’abri des regards. Dolce vita gasconne.

Dolce vita… ou trail épicurien ! Le 14 septembre 2019, Saint-Mont organise son premier trail épicurien, 18, 10 ou 1 km entre vignes et villages, châteaux et vallons. Avec un béret sur la tête et quelques ravitaillements gascons en chemin. Une autre façon d’apprécier les saveurs et les paysages locaux. Le bonheur est dans le Gers !

 

Monastère de Saint-Mont
Hôtel, restaurant, spa
627 Rue Bernard Tumapaler, 32400 Saint-Mont
https://lemonasteredesaintmont.com/

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s