Home

En toutes saisons, le ski s’invite pour des vacances sportives et familiales aux Deux-Alpes, station réputée d’Isère, au coeur de l’Oisans.

Les jours sont plus longs, la neige est plus douce, le soleil invite à savourer l’après-ski ou le café de midi sur un transat au soleil. Comme sur la terrasse du Diable au Coeur entre Diable, Bellecombe et Jandri en dégustant les jolis desserts du chef ou la gaufre maison et en retardant presque le moment de rechausser les skis pour retrouver les pistes alentours. Ô temps suspends ton vol (de parapente, juste à côté…).
Tel est le ski de printemps, épicurien et sportif, ensoleillé et convivial, hésitant entre les envies d’été et la nostalgie de l’hiver, le farniente version plage et les joies de la neige. Des atouts à savourer presque partout dans les Alpes mais surtout aux Deux-Alpes où le ski se conjugue aussi en été et en toutes saisons. Grâce à sa majesté le Glacier…

Les Deux-Alpes, glacier et dénivelé

Ce vénéré vieux monsieur, le Glacier de Mantel, qui jouxte celui de la Girose qui lorgne lui vers le réputé spot hors-piste de la Meije / La Grave, étale ses quelques 10 kms2 en forme de dôme pour offrir à tous et même et surtout aux skieurs moyens les joies du ski d’altitude sur de douces pistes bleues dont la neige est rendue parfaite – moelleuse à souhait en ce mois de mars 2020 – par la sous-couche glacée et si précieuse. Un trésor protégé et entretenu jour après jour pour le faire perdurer malgré les difficiles assauts du réchauffement climatique…

Mais revenons aux Deux-Alpes dont la géographie s’étale de 3600 mètres d’altitude à 1600 m en pied de station, coeur d’un bourg skieur qui, tout en étant de 2e génération, s’offre les atouts d’agréables déambulations et de jolies adresses. On y reviendra…

La station, officiellement créée dans les années 50, est issue de la réunion des premières pistes dessinées dans les années 30 sur l’alp – les alpages, à brebis plutôt ici – de Venosc et sur l’alp de Mont de Lans d’où le nom des Deux-Alpes. Ce nom, parfait en termes de marketing, sera-t-il la cause du succès et du développement de la station dans les années 50 et suivantes ?
Peut-être mais c’est surtout grâce à la typologie particulière de la station, à son dénivelé (2300 mètres) exceptionnel et à son glacier, encore et toujours lui, le plus grand glacier skiable d’Europe. Celui ci, en forme de calotte, ne s’est pas formé lors d’avalanches glaciaires mais par accumulation de sous-couches de neige au fil des millénaires. Son origine, sa forme, l’absence de crevasses, le rendent particulièrement pérenne même s’il reste fragile mais heureusement entretenu par les skieurs, qui tassent la neige, et les dameurs qui inventent mille ruses pour retenir la neige malgré les vents mauvais et les canicules.
Sous le glacier, une grotte de glace se visite et arbore quelques statues de dinosaures translucides tandis qu’un funiculaire se hisse vers le Dôme de Puy Salié (3421 m). A côté, un belvédère suspendu offre un panorama magique sur le Massif des Ecrins, alignement de majestueux 3000 et même 4000 vierges et enneigés, surplombant le Parc National du même nom. Grand ski et grande Nature…

Autre spécificité lantillone (nom des habitants des Deux-Alpes !) : aux Deux-Alpes, le ski tranquille est en hauteur tandis que les noires se dévalent en descentes abruptes vers la vallée. Le tout pour un total de 96 pistes (49 bleues) soit 200 kms de descente et bien sûr un espace freestyle et des spots hors-piste réputés.

On y pratique aussi le parapente à ski, sensations (voire stress pour les moins aventuriers…) garantis au décollage, mais pour un panorama unique et à 360° sur les montagnes et les vallées et une descente planante et toute en douceur…

Les bonnes adresses des Deux-Alpes

Une fois atterri et quand les skis sont rangés, les Deux-Alpes offrent l’éventail d’activités de la « grande » station à la fois sportive et famille, festive et gourmande. Au programme de l’après-ski ou du non-skieur : patinoire, piscine, auto-tamponneuses sur glace, bouée-luge, balade en dameuse, initiation DVA, randonnée en raquettes, fat-snowbike…

Si la station se divise en différentes zones d’altitude dont la Vallée Blanche sur l’autre versant, elle se partage aussi en quartiers, du Village qui regroupe les villages-clubs jusqu’à l’avenue de la Muzelle, sorte de coeur de ville tout en longueur, qui part à la rencontre du sommet de la Muzelle qui surveille la station de son « oeil » bienveillant.

Sur ce parcours, pas moins de 70 restaurants attendent les montagnards affamés, de l’étoilé jusqu’au troquet.
On s’arrêtera volontiers à la Casa Nostra, joli chalet de pierre et de bistronomie raffinée, au Crêpes à gogo, chaleureux repaire des locaux, ou au Tribeca pour ses pizzas maison, ses plats montagnards revigorants et ses cocottes savoureuses. Ou encore au nouveau Chamois Lodge, bar, restaurant et hôtel cosy.
Le très chic Chalet Mounier, tenu par une famille pionnière et emblématique des Deux-Alpes, offre un décor alpin de carte postale – chambres de bois blond, peaux de moutons et canapés boudoirs au coin du feu – mais aussi un spa 5 Mondes et un P’tit Polyte de cuisine créative, une étoile chez Bibendum et 14/20 pour Gault&Millau.
D’ailleurs, le fils Mounier tient sur les pistes le fameux Diable au Coeur, assiettes travaillées (soupe à l’oignon et ses mouillettes de Comté, souris d’agneau de 16h, poulet aux morilles sauce au vin jaune…) et terrasse panoramique. « The » spot parfait entre deux pistes. Tout comme le Chalet des Fées perdu au milieu de nulle part mais accessible par une noire ou une verte, au choix. Toutes ces bonnes choses digérées, ne pas oublier, au petit matin, de vivre l’expérience de la première trace avec les pisteurs…

Pour dormir, on opte, en couple pour un des hôtels cosys de l’avenue (Chamois ou Mounier), pour le People Hostel avec sa bande de copains ou, en famille, pour le Village-Club du Soleil, formule all-inclusive (hébergement pension complète, matériel et forfait de ski, animations de 3 mois à seniors) parfaite pour les tribus.

Au delà de leur notoriété indéniable, Les Deux-Alpes ont beaucoup à offrir et réservent quelques belles surprises !

Site web de la station des Deux-Alpes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s