Home

Fête de la Flamme en Armagnac.

Célébrant le retour de l’alambic, la Fête de la Flamme en Armagnac est un moment magique et convivial. Ode à la célèbre eau-de-vie et à l’art de vivre gascon, dans un paysage de vignes et de collines sublimé par les couleurs d’automne.

Echappée d’automne dans cette Gascogne riche et généreuse, authentique et savoureuse, là où « le P1180317bonheur est dans le pré », mais aussi dans le vignoble : direction le pays d’Armagnac, où les vignes redessinent de leurs ceps alignés les vallons de cette région dont on dit parfois qu’elle ressemble à la Toscane mais où l’héritage gascon règne pour inventer une douceur de vivre authentique.
Héritage, tradition, authenticité, convivialité ne sont pas des vains mots ici. A l’image du nectar local : l’Armagnac, 700 ans d’histoire, la plus vieille eau-de-vie française, née du croisement de trois cultures – les Romains qui introduisirent la culture de la vigne, les Arabes qui amenèrent l’alambic et les Celtes qui introduiront le fût -, et d’abord parée de vertus thérapeutiques… Le French Paradox n’a-t-il pas son berceau en Gascogne ? A l’image de traditions séculaires, telles que celle de la Fête de la Flamme, qui de novembre à janvier, réveille les alambics et marque le début du temps de la distillation.

Au pied de l’alambic

P1130691Parée des sublimes couleurs d’automne, la Gascogne semble s’endormir sous les premiers frimas ou sous la pluie qui laisse place à de superbes lumières orangées, l’orage passé. Les feuilles volent quand on file sur une de ses routes droites en dos-d’âne qui ne révèlent le paysage que par intermittences ou quand on se balade dans les vignes allégées de leurs trésors depuis quelques semaines déjà. La fermentation s’est achevée, les vins de Folle Blanche, de Baco, d’Ugni Blanc ou parfois de Colombard n’attendent plus que l’étincelle qui lancera la distillation. La fameuse Flamme, portée de domaines en bouilleurs de crus, du Bas-Armagnac en Ténarèze et Haut-Armagnac, va faire renaitre l’alambic de cuivre et lancer les semaines de distillation.

L’occasion, esprit Gascon oblige, de quelques festivités dans de nombreux domaines et villages ! Portes P1180323ouvertes dans les domaines, apéritifs au pied de l’alambic, dîners dans les chais, randonnées dans les vignobles rythment les mois de novembre et décembre en Armagnac, synonyme aussi de rencontres et de retrouvailles en famille, entre amis ou entre voisins.
Lors d’une soirée de Fête de la Flamme, il y a deux temps forts mémorables : celui de l’allumage de l’alambic quand la frêle flamme, souvent apportée par les enfants du village ou du château, va lancer la distillation (simple chauffe en Armagnac) et transformer le vin en eau-de-vie. Puis, quelques heures plus tard, vient l’heure du « brûlot », quand le premier distillat, P1180254encore incolore et fleurant les arômes fruités du vin initial, est servi en fin de repas, chaud et légèrement sucré… Un régal qui se boit tout seul…
La soirée n’est pas terminée et se poursuit généralement au son des bandas, des chansons gasconnes et des dégustations… Les jours suivants, la distillerie, avec ses douces vapeurs et sa chaleur conviviale, restera un lieu de rencontres, ou de sieste, privilégié, comme ce chat aperçu dans un château, confortablement installé sur le fauteuil de la grand-mère, bien au chaud, surveillant la flamme de l’alambic…

 

Pour en savoir plus :
http://www.armagnac.fr
Programme 2014-15 de la Fête de la Flamme en Armagnac

P1180292P1130719

Publicités

Une réflexion sur “Flamme en Armagnac

  1. Pingback: Floc & Flamme | 9skyline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s