Home

Escapade en Ré majeur

Entre Pertuis Breton et Pertuis d’Antioche, Ré est une île de cœur et de charme, de patrimoine et de traditions, de pierre et de mer : une escapade chic et authentique au cœur de l’Atlantique, tout près d’ici mais un peu ailleurs.

Quitter La Rochelle, ses tours, ses ruelles, son port et son Hermione qui a pris le large. Filer dans la campagne vers l’Atlantique. Franchir ce pont à la courbe parfaite alors qu’à marée basse, le vert de l’eau se mêle, en cette fin de printemps parfois timide, au gris du ciel. Et, soudain, enfin, goûter à l’atmosphère de Ré. La possibilité d’une île. Et même d’un archipel, avec des voisines aux noms d’Aix ou d’Oléron. L’océan à 360°, une terre de marais, de sel et de sable, aux villages et forts façonnés par l’impératif marin et le grand Vauban.
Ré, qui préserve son IMG_4293image de destination chic pour initiés, est une invitation à la découverte et à la pause loin de l’agitation. Avec dans le cœur, des envies d’embruns et de vagues, de balades en vélo et de farniente océanique et, en tête, des images de villages aux maisons blanches et aux ruelles étroites, de roses trémières flottant au vent, de forêts de pins courbés qui tutoient l’océan.

Villages et héritage

Détente iodée et sérénité en Ré. Pourtant, stratégiquement placée au large de La Rochelle, Ré fut en son temps une terre de batailles, comme en témoignent les forts signés de Vauban et les murailles lorgnant vers l’océan. IMG_4337Aujourd’hui, sous l’œil bienveillant de l’âne en culotte, symbole emblasonné de l’île, Ré invite à la découverte de ses villages, dix pas moins, aux ambiances tantôt balnéaires tantôt campagnardes.
Saint Martin, « capitale  historique » de l’île, est peut-être un des plus charmants, avec son vieux port fortifié classé au Patrimoine de l’Unesco, sa Citadelle construite par Vauban, son église et ses murailles presque intactes. C’est d’ailleurs le lieu de villégiature le plus coté de Ré et l’endroit rêvé pour se balader entre vieilles pierres, boutiques et restaurants prisés.
Autre ambiance à Sainte Marie, où on découvre un village de « magayans », pêcheurs à pied qui étaient alors aussi agriculteurs, et un superbe clocher gothique du XIVe siècle. A La Flotte, on se perd dans les venelles médiévales en remarquant de ci de là un puits, un fronton, et en flânant sous les platanes du Cours. La Couarde sur Mer est plus balnéaire avec son kiosque à musique, ses dunes et son immense plage. Il y a aussi la Réserve IMG_4294Naturelle où observer les oiseaux migrateurs et le célèbre Bois de Trousse-Chemise aux Portes-en-Ré. Et Ars-en-Ré, classé plus beau village de France, avec son joli clocher blanc et ses marais salants alentours.
A l’extrémité de l’île, Saint Clément des Baleines, face à l’océan, incarne encore un autre visage rétais avec son phare, ses amateurs de pêche à pied et sa longue plage qui servit de décor au tournage du film « Le jour le plus long ». Autres temps, autres envies, comme celle, tôt le matin, d’une balade à cheval sur la plage, déserte à cette heure, de la Conche des Baleines, avec le phare des Baleines et le Baleineau en pleine mer comme points de repère…

Entre vignes, estran et embruns

P1200376Au-delà de la côte baignée par les vagues et des pins dans le vent, Ré est aussi une terre agricole, marquée par le travail des marais salants, des parcs à huîtres et des vignobles. Oui, il y a des vignes sur Ré qui bénéficient du climat ensoleillé de l’île et de terroirs variés. Merlot, Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Négrette, Chardonnay, Sauvignon fournissent quelques crus intéressants mais méconnus. Sans oublier l’incontournable Ugni blanc qui finira en Cognac de l’autre côté du pont. Entre embruns et terroir, la balade dans la campagne rétaise au printemps quand les vignes se parent de ce vert tendre prometteur est un vrai instant de quiétude. En attendant l’euphorie des vendanges…IMG_4295

Autre culture locale, celle de la pêche à pied, est comme sur toutes les côtes et îles alentours, un sport national, qui se pratique notamment à l’ombre du Phare des Baleines, dans ses « pêcheries » originales, sorte de bassins de pierre où les pêcheurs vont placer leurs filets. Appel du large et ancrage local en terre rétaise. Ile de contrastes et surtout de charme, Ré est une escapade rêvée hors saison, quand les plages et villages sont encore désertés. Il est encore temps, avant l’arrivée des estivants !

Une adresse à goûter

P1200355

Bistrot-gastro en Ré:
Sur le port de Saint Martin, « capitale historique » de l’île, l’Avant-Port est un bistrot chic et bon, installé dans une maison du XVIIIe siècle et décoré esprit loft. Si tout fait envie à la carte, qui mise sur les produits de la mer, mention spéciale au Saint Jacques sur lit de poireaux et chanterelles avec lard du pays basque, au risotto de langoustines à la truffe et aux poissons entiers grillés. Quant aux desserts… Le Paris – Ile de Ré revisite ses classiques, quoique le parfait coulant au chocolat soit un autre classique incontournable pour les gourmands. Chef talentueux et personnel charmant. What else ?

L’Avant Port 8, quai Daniel Rivaille, 17410 Saint-Martin-de-Ré. Tél. 05 46 68 06 68.

Et aussi: La Route du Sel, restaurant-crêperie et terrasse, 9 place de l’Eglise.

P1200414

IMG_4339P1200415

Publicités

Une réflexion sur “Ile de Ré

  1. Pingback: Tour de France… côtier ! | 9skyline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s