Home

Au nord, c’était… la Côte d’Opale. Entre dunes et falaises, une côte préservée aux couleurs changeantes. Stations balnéaires de charme, caps lorgnant vers l’Angleterre et estuaires cachés : découvertes, activités, carnet d’adresses !

Là-haut dans les Hauts-de-France… Depuis la frontière belge jusqu’à la Baie de Somme. La Côte d’Opale côtoie la Mer du Nord et la Manche et s’étire entre dunes et digues, plages, marais et caps pointant vers l’horizon, qui par endroits s’ouvre, tout proche, sur les côtes anglaises.
Baptisée d’opale pour ses couleurs changeantes au fil de la lumière, cette côte décline souvent 50 nuances de gris mais sait parfois aussi se parer de bleu, pastel ou vif, selon les nuages et les vents. De Malo-les-Bains au Touquet, en passant par les Caps Gris-Nez et Blanc-Nez, de stations balnéaires un peu oubliées en plages populaires en passant par les cités portuaires, la Côte d’Opale surprend par ses lumières, ses ambiances et ses activités. Tour de (longe) côte.

IMG_8455Entre vents et marées, panoramas et grandes (et petites) Histoire(s)

150 kilomètres de façade maritime en Hauts-de-France. Et autant de couleurs, de lumières, de paysages ou de vents. Le vent justement.
Celui qui attire sur les plages nordistes les amateurs de char à voile, de cerf-volant et de kitesurf.
Celui avec lequel Louis Blériot joua certainement pour la première traversée de la Manche en 1909 qui vit atterrir ce Cambrésien près de Calais. Un pionnier de l’aviation qui construisit un des premiers « aéroplages », ancêtres du char à voile, fasciné qu’il était par cet engin à voile roulant et presque volant ! Le Blériot-Club, fondé en 1956, IMG_8545est le plus ancien et le plus important de France et rassemble plus de 200 passionnés d’aujourd’hui de ce sport de vitesse écologique et solitaire – non, pas vraiment, en compagnie des mouettes !
Autre engin, autre passion : la plage de Berck-sur-Mer, avec ses Rencontres Internationales d’avril, est ainsi devenue un rendez-vous incontournable pour les passionnés de cerf-volant du monde entier. De ce jeu qui paraît enfantin, est aussi né le kite-surf, plus sportif, et c’est sur ces mêmes longues plages de sable qu’on s’adonne au cata-kite, buggy-kite et autres tendances voltigeantes.

P1240904Un peu plus loin dans les terres mais sur la route de la mer, le marais audomarois conte une autre histoire, d’autres passions : pêche, barque… Quiétude, calme et forêt… Le marais est un labyrinthe d’eau et de nature, de faune et de flore, que l’on parcourt en bacôves et autres escutes, jadis utilisés par les paysans pour transporter bestiaux et légumes. C’est aujourd’hui le dernier marais en maraîchage, vestige d’un certain art de cultiver, refuge des hérons et des rats musqués. Des moutons Shetlands viennent en pâturage alentours tandis que le saule têtard, arbre emblématique du marais, dresse son étrange silhouette (on lui coupe la tête et ses branches bien droites pour faire des outils tandis que les nœuds restants servent d’abris aux oiseaux) dans les soirs tombants ou les brumes matinales.

IMG_8451Ces heures là, demain dès l’aube ou au soleil couchant, d’autres panoramas se parent de magie : cap à l’ouest à nouveau et retour en bord de mer sur le grandiose site des Deux Caps, labellisé « Grand Site » depuis 2011. Blanc-Nez et Gris-Nez, l’un falaise de craie, l’autre flirtant presque avec les Anglais. Du haut de ces falaises, 100 millions d’années vous contemplent et regardent passer les bateaux et les oiseaux. Un vrai boulevard parfois, d’ailes, de voiles et de moteurs.
Au-delà des deux « Nez », le territoire des Deux Caps compte, entre la pointe de Sangatte et la Pointe de la Crèche, 23 kilomètres de falaises, de dunes et de sable, de digue et de rochers. Et de panoramas à 180° qui attirent les exclamations et les superlatifs. Ca et là aux alentours, quelques blockhaus rappellent d’autres heures moins joyeuses (dont la célèbre Bataille de Dunkerque, à revoir avec le film Dunkirk, tourné au printemps à Dunkerque), témoignages de la position cruciale de ces plages lors de la Seconde Guerre Mondiale.

IMG_8478

Cités balnéaires au charme désuet

C’est quelques décennies plus tôt, que sur ce littoral comme plus au sud, les premiers amateurs de bains de mer, souvent riches et anglais, sont venus profiter (et se soigner) des vertus de l’eau de mer et de l’air iodé. Berck-sur-Mer et Boulogne-sur-Mer ouvriront dès le XIXe siècle des hôpitaux maritimes et établissements de bains de mer. Suivis, comme ailleurs sur le littoral français, par la construction de demeures, casinos et autres hôtels, aux allures parfois somptueuses.
Belle Epoque, Années 30… Des images de cabines de plage, de maisons à IMG_8506tourelles et à bow-windows aux couleurs pastel. De Malo-les-Bains au nord près de la Belgique à Berck-sur-Mer au sud (qui cache la jolie baie d’Authié) en passant par Ambleteuse, Wimereux, Le Touquet (Paris Plage).
Chic et prisée par les Parisiens donc, Le Touquet aligne sa forêt de 800 hectares et ses Touquettoises en bord de mer, compte les 257 marches de son phare classé et célèbre l’été à coup de concours d’élégance de vieilles voitures ou de pianos en plein air. Golf, polo, char à voile feront le reste.
Wimereux la coquette et Malo la secrète ont autant de charme, un brin désuet, avec leurs digues sur la mer et leurs ambiances tranquilles, entre marchands de glace et châteaux de sable.

Le charme discret de la Côte d’Opale et de ses couleurs changeantes…

A faire, à voir, à gouter

Sports d’eau, de vent et de grand air

  • Longe-côte dans la Mer du Nord
    En combi courir à l’assaut des flots ! Le longe-côte, inventé ici il y a une dizaine d’années, consiste à faire son footing dans la mer avec de l’eau à hauteur d’épaules. C’est vivifiant, sportif, et fun ce qui ne gâche rien, surtout avec Jean-Claude et sa bande de passionnés qui ont décidé de faire aimer l’eau vive à tous. Et non, on n’a pas froid, au contraire, même quand l’eau est à 10°C !
    www.opalelongecote.fr
  • L’expérience Char à voile
    Longue plage de sable, estran désert, vent du large… Si, de loin, les silhouettes graciles des chars à voile semblent presque voler entre mer et ciel, la première fois peut se révéler plus… laborieuse. Mais dès qu’on parvient à prendre un peu de vitesse, c’est grisant !
    www.letouquet.com/char-a-voile
  • Vélo électrique entre caps et blockhaus
    A la Maison des deux Caps, VTT et vélos électriques se louent pour une balade entre villages perdus et vues panoramiques, blockhaus réhabilités et fermes égarées. Pour sortir des sentiers battus et découvrir le site à son rythme et loin des touristes.
    www.lesdeuxcaps.fr

Tourisme & découvertes

  • Le beffroi de DunkerqueIMG_8465
    Au sommet du Beffroi de Dunkerque: du haut de ce beffroi de 58 mètres et de 1440, classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO, contempler une cité chargée d’histoire…
    http://beffroi-dunkerque.fr
  • La Criée de Boulogne-sur-Mer au petit matin : pour les lève-tôt amateurs d’odeurs fortes au lever du soleil, la visite de la Criée reste une expérience mémorable, surtout avec le petit-déj de la mer à la clef !
    www.tourisme-boulognesurmer.com, www.crieeboulogne.com
  • Le Blockaus d’Eperlecques
    Première base des V1 et V2. 100 000 m3 de béton armé et de souvenirs de la 2e Guerre Mondiale. Impressionnant.
    Eperlecques
  • Balade rétro en combi, solex ou 2CV
    Les passionnés des Belles Échappées restaurent avec amour 2CV de grands-pères, Combi des ancêtres des bobos, et Solex de jeunes filles des 60´s. Une balade décalée pour découvrir les campagnes méconnues des Flandres.IMG_8398
    Bruno Delforge, Les Belles Echappées, Clairmarais
    www.les-belles-echappees.com
  • Le marais de St Omer en barque
    Bucolique et préservé, le marais audomarois propose de jolies balades en barque à la découverte de la faune, de la flore et des traditions du marais. La Maison du Marais est un endroit pour apprendre (exposition didactique sur la vie dans le marais au fil des siècles), se restaurer (petit bistrot et jolie terrasse) et se poser au bord de l’eau.
    www.maison-du-marais.fr
  • Distillerie de Houlle
    Distillerie familiale depuis (presque) 3 générations, la passion du genièvre et de la distillation bien faite par les Persyn.
    www.genievredehoulle.com

Où manger, où dormir

  • Tante Fauvette à Saint Omer
    Bistrot ambiance années 50 et menu unique au cœur de la ville.IMG_8412
  • Le Comme vous Voulez à Malo-les-Bains (Dunkerque)
    Pour dîner sur la digue d’une cuisine inventive et savoureuse.
    www.commevousvoulez.fr
  • Estaminet Au Joyeux retour des pêcheurs à Zyudcoote
    Carbonade, flamiche au Maroilles, et autres mets des Flandres (mais aussi de Savoie !) qui tiennent au corps.
    www.aujoyeuxretourdespecheurs.fr
  • La Côte d’Argent à Calais
    Gastronomie classique avec vue sur le va-et-vient des ferrys.
    www.cotedargent.com
  • L’Auberge de la Madelon fleurie dans la Baie d’Authié
    Un nom poétique pour une pause bucolique dans la très belle Baie d’Authié.
    www.aubergedelamadelon.com
  • La Matelote à Boulogne-sur-MerIMG_8514
    4 étoiles et 1 étoile : un hôtel au charme classique et un restaurant gastronomique sur le port de Boulogne.
    www.la-matelote.com
  • L’Hôtel Samoria sur le site des Deux Caps
    Chambres au calme dans un « grand site » d’exception, pour se réveiller dans un lieu magique, presque seuls au monde.
    www.lesamoria.fr

 

Offices du tourisme du Nord Pas de Calais et de la Côte d’Opale :
www.tourisme-nordpasdecalais.fr
www.cote-dopale.com

IMG_8391 IMG_8417 IMG_8476 IMG_8482 IMG_8507 IMG_8527 IMG_8539 P1240906 P1240913 P1240934 P1240941 P1240971 P1240980 P1240996 P1250002 P1250010

IMG_8546

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s