Home

Escapade dans le Tarn : paysages entre monts et vignobles, villes et villages de briques roses, de pierres et de colombages, art de vivre épicurien. Laissez le charme (et le Mauzac) agir !

Au petit matin, la montgolfière, majestueusement gonflée d’hélium, s’élève doucement dans le ciel serein, au-dessus des vignes, villages et vallons tarnais. Alors que le ballon prend doucement de l’altitude dans un silence ouaté, les paysages variés du Tarn se dessinent ou se devinent dans la lumière encore blême : le Pays des Bastides au nord, les collines de silice du Ségala à l’est, le riche Pays de Cocagne, terre du pastel, au sud-ouest, le Sidobre, ses légendes et ses roches granitiques, et les monts de Lacaune quand le regard file vers le sud-est. Plus au sud, la Montagne Noire, qui culmine à quelques 1200 mètres d’altitude, esquisse une ligne d’horizon tandis qu’est venue l’heure de redescendre sur terre – atterrissage parfois mouvementé entre blés, maïs ou clairières à la clef ! Il est temps de découvrir de plus près quelques joyaux tarnais…

Albi, une autre ville rose

Inscrite depuis 2010 au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, Albi est une cité de briques et de charme, construite de part et d’autre du Tarn. Village gaulois, oppidum médiéval, fief cathare, ville épiscopale, Albi grandit, prospère – grâce au Pastel – ou décline au fil des siècles et d’une histoire mouvementée qui doteront son patrimoine d’une imposante cathédrale Sainte Cécile fortifiée, d’un majestueux Palais de la Berbie, d’une très ancienne collégiale Saint-Salvi. Alentours, les ruelles alternent maisons à colombages et hôtels particuliers Renaissance qui invitent à lever la tête pour surprendre un détail d’architecture, jusqu’au Marché Couvert aux airs de pavillon Baltard où on déguste tripes à l’Albigeoise (au safran), bougnettes, radis au foie salé, respountjous, navettes, gimblettes et autres croustades. Les nourritures terrestres s’allient aux inspirations culturelles au Musée Toulouse-Lautrec, qui abrite la plus riche collection du peintre natif d’Albi. De l’autre côté du pont, les anciens faubourgs alignaient moulins, briqueteries, tanneries, teintureries et offrent toujours une vue panoramique sur l’autre rive. Albi, la Rouge, comme ses voisines Toulouse et Montauban toutes de briques vêtues, est incontestablement photogénique et emblématique d’un art de vivre provincial et convivial, patrimonial et épicurien.

Cordes-sur-Ciel, « plus beau village de France »

« On voyage pendant des années sans trop savoir ce que l’on cherche […] et l’on parvient soudain dans l’un de ces deux ou trois lieux qui attendent chacun de nous en ce monde. Le voyageur qui, de la terrasse de Cordes, regarde la nuit d’été sait ainsi qu’il n’a pas besoin d’aller plus loin et que, s’il veut, la beauté ici, jour après jour, l’enlèvera à toute solitude. » C’est en ces mots qu’Albert Camus décrit Cordes-sur-Ciel, la bien-nommée bastide perchée. Construit en 1222, ce « Plus beau village de France » domine la vallée du Cérou et invite à flâner au fil de ruelles escarpées pour découvrir la Maison du Grand Veneur, le puits (113 mètres de profondeur) de la Halle et les échoppes des artisans locaux. Ou encore le Jardin du Paradis aux essences exotiques ou le Musée des Arts du Sucre et du Chocolat par Yves Thuriès. Douce France !

Dans les vignes du Gaillacois

Mauzac, au goût de pomme, Len de l’el (« loin des yeux » en occitan, le raisin étant éloigné du bourgeon), Ondenc, Fer Servadou, Prunelard… en Gaillacois, « un des plus anciens vignobles de Gaule », les noms de cépages sont poétiques et rustiques. Implantée entre coteaux, plateaux et terrasses du Tarn, la vigne gaillacoise donne des vins rouges, rosés et blancs typés et originaux nés sur un terroir alternant roches sédimentaires, sols argilo-calcaires ou alluvionnaires, sables, galets et boulbènes. Dont une originalité tarnaise : le Gaillac perlé, aux très fines bulles et aux notes de pomme et agrumes.

Léger et savoureux comme une escapade dans le Tarn !

 

Carnet d’adresses

Informations et tourisme dans le Tarn : www.tourisme-tarn.com

Cet article est paru dans le magazine ENJOY N°2, Juin 2017
www.enjoy-lifewithstyle.com

Albi la belle

 

Cordes éternelle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s