Home

En attendant l’hiver, retour à l’ère de glace et escapade en Préhistoire en Ariège au cœur de la somptueuse et impressionnante Grotte de Niaux. Travelling (très en) arrière.

Du fond de cette grotte, 140 siècles vous contemplent… C’est ainsi que l’on pourrait commencer à raconter une visite dans les abîmes de l’histoire, au cœur de l’Ariège, au creux des Pyrénées et à l’ombre de la grotte de Niaux. Bienvenue sous terre, bienvenue à l’âge de glace, bienvenue en Ariège !

Haut-lieu de la Préhistoire, l’Ariège recèle de nombreuses traces et surtout grottes témoignant des mystères de la géologie et de la présence de nos ancêtres de l’ère magdalénienne.
Magdalénien ? Dernière phase du Paléolithique supérieur, celle d’Homo sapiens, des outils pour la chasse, de l’art pariétal et mobilier. Celle des bisons des steppes, des cerfs mégacéros, des mammouths laineux, des lions des cavernes qui ont vécu en terres d’Ariège en ces temps lointains et celle des hommes qui ont habité, dessiné et peint dans les grottes de Niaux, de La Vache, du Mas d’Azil.

Découverte en 1906 et classée Monument Historique en Niaux41911, la Grotte de Niaux a été visitée, semble-t-il, depuis le XVIIe siècle. Grotte ornée comptant, dans la chaîne pyrénéo-cantabrique, parmi les plus beaux sanctuaires de la civilisation paléolithique, Niaux représente un réseau souterrain d’environ 4 km, intégré au sein d’un plus vaste réseau dans le sous-sol ariégeois. Aujourd’hui, afin de protéger ce patrimoine, seule une partie de la grotte est accessible et en accès limité, le « Réseau Clastres » étant lui condamné d’accès par des lacs souterrains.

Mais le seul cheminement sur les quelques 800 mètres ouverts à la visite, à travers ce boyau de pierre, éclairé par la lueur blafarde d’une lampe portative, reste une expérience unique. Parois humides, sol glissant, parfois l’horizon de pierre qui s’élargit pour former une salle aux Niaux1voûtes impressionnantes. Si la « dune des enfants » où on a retrouvé des traces de pas d’enfants n’est plus visible, on sait que ce même chemin a été foulé il y a 14000 ans par des hommes qui nous ressemblaient. Pourquoi venaient-ils ici ?
Comme nous, ils cherchaient à atteindre ce qui a été appelé le « Salon Noir », salle terminale et d’apothéose de ce parcours souterrain. Par ses dimensions : une vaste ogive de plusieurs centaines de mètres de hauteur, une salle circulaire aux airs de crypte secrète. Mais la magie tient avant tout aux dessins qu’on y découvre : quelques 80 peintures d’animaux, dont la qualité d’exécution et l’ancienneté impressionnent, avec un sentiment mêlé d’émotion et d’admiration. Bisons, cerfs, parfois dans des postures et dimensions spécifiques, parfois zébrés de signes géométriques intriguants, et un rarissime dessin de belette, soulignent la volonté de ces ancêtres de témoigner de quelque chose qui avait une importance à leurs yeux. Mais personne ne sait quoi, puisqu’il ne s’agit visiblement pas d’une représentation du paysage environnant ou de scènes et gibier de chasse.niaux2
Quelle signification ? Quel sens donner à tout cela ? Pourquoi ces mêmes animaux représentés du nord au sud de l’Europe à une époque où les échanges, s’ils existaient, ne se faisaient pas à la vitesse d’aujourd’hui ? Pourquoi au fond d’une grotte, dans un espace dont la dimension impose au recueillement, pourquoi ici et pour signifier quoi ?
Le mystère, et la magie, de la Préhistoire, réside sans doute ici : personne ne sait. Et c’est ce qui rend cette visite dans les entrailles de la terre et de l’histoire aussi émouvante.

 

Niaux5Pour valoriser ce patrimoine, un Parc de la Préhistoire, à la fois ludique et éducatif, a été conçu à Tarascon-sur-Ariège. Créé en 1994, le Parc s’offre pour ses 20 ans un nouvel espace dédié aux « Géants de l’Ere de glace », avec des reproductions grandeur nature de ces animaux d’une autre époque, pour une transposition presque réelle, avec odeurs et bruitages travaillés à l’aide de chercheurs spécialisés. Découvertes scolaires, parcours guidés et même lancé à l’été 2014, un « Loft story » au temps de la Préhistoire pour tenter de comprendre comment vivaient nos ancêtres. Et aussi des visites guidées de la grotte en soirée suivie de dégustations apéritives à la lumière du feu…

Publicités

Une réflexion sur “Niaux

  1. Pingback: Niaux interdit | 9skyline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s