Home

Balade océanique et carnet d’adresses sur Oléron la lumineuse, île de contrastes et de charme, à découvrir entre terre et mer, patrimoine et gastronomie, stand-up paddle et randonnée.

Entre Pertuis Breton, d’Antioche et de Maumusson, entre océan et continent, il est un archipel atlantique, tout près d’ici mais déjà ailleurs, qui aligne maisons blanches et roses trémières, longues plages ou criques cachées, marais salants et forts Vauban. La « possibilité d’une île » le temps d’un week-end d’automne mais aussi de printemps ou d’hiver, à l’écart des foules estivales. Et même quatre, car Oléron, Madame, Aix et Ré jalonnent, au large de Rochefort et La Rochelle, cet ouest marin aux saveurs d’embruns et cette côte façonnée par le sel et l’histoire. Sur ces îles authentiques et vivantes, la pêche à pied est le sport national, le vélo est l’allié de tous les jours, les villages aux ruelles étroites s’animent à l’heure du marché, les forêts de pins tutoient l’océan et la marée rythme le quotidien. Traversons le pont. Première étape sur Oléron !

Oléron, la lumineuse

C’est la plus grande des îles françaises de la côte Atlantique. img_6514Baptisée « la lumineuse » – et la lumière même en automne y est en effet fabuleuse – , elle cultive son héritage de plages, de marais, de citadelles et de ports de pêche dans une ambiance bon enfant… Oléron, île de contrastes, en offre pour tous les goûts et toutes les passions. De l’architecture militaire avec la Citadelle du grand Vauban, de la littérature en suivant les traces de Pierre Loti, enfant du pays qui passait ses vacances à Saint-Pierre, de l’euphorie des premiers bains de mer dans le faste des villas Belle Epoque de Saint Trojan ou de la création et de l’artisanat contemporains quand on visite les ateliers d’artistes installés dans d’anciennes cabanes ostréicoles à Château d’Oléron.

Côté océan, le Port de la Cotinière, premier port de Charente-Maritime, est célèbre pour sa Criée quotidienne, oleron-img_6506tandis qu’à l’est, côté continent, on découvre à Fort Royer le travail du sel et la patiente et laborieuse culture de l’huître, IGP Marennes-Oléron évidemment.
Au nord de l’île, dans les « vieux » villages de la côte ouest, quelques familles perpétuent la tradition, qui date du 3e siècle, de la culture de la vigne, qui donnera ensuite Pineau, Cognac et vins de Pays Charentais.

Pour les sportifs, Oléron est aussi un paradis à ciel ouvert et avec vue mer. Paddle dans les marais ? Kayak de mer en longeant la côte ? Footing à marée basse ?
Ici, on marie sport et nature mais aussi découverte. L’île se dévoile ainsi différemment le temps d’une balade en paddle dans les marais au soleil couchant, quand l’agitation devient si lointaine et que terre et ciel se confondent dans des p1230667nuances d’orangé virant vite à l’anthracite. Autres mystères, autres parcours lors d’une randonnée dans les dunes pour observer les furtifs hérons cendrés et aigrettes garzettes, Oléron étant un paradis pour les oiseaux migrateurs avec ses sites naturels protégés, dont le Marais des Bris également connu pour ses superbes orchidées sauvages. Il y a aussi le plaisir du footing à marée basse sur l’estran le long de l’interminable Plage de la Rémigeasse, quand les lumières du soir ou du matin jouent avec les reflets au loin de l’océan à marée basse. Et bien sûr, le vélo érigé ici en art de vivre autant qu’en moyen de locomotion de choix, aidé par les dénivelés inexistants.

Sur Oléron la lumineuse, les locaux diront qu’il fait toujours beau et doux, et que découvrir chaque facette de l’île est un passe-temps à plein temps. Et si on restait ?

Carnet d’adresses

  • Dormir et dîner au cœur du village et à deux pas de la citadelle aux Jardins d’Aliénor, boutique-hôtel de charme (8 chambres) et restaurant gastronomique d’exception.
    Le Château d’Oléron
    www.lesjardinsdalienor.comimg_6518
  • Un séjour face à l’océan au Grand Large, hôtel-restaurant panoramique et design en bord de plage.
    Dolus d’Oléron
    www.le-grand-large.fr
  • Chambres et restaurant vue mer à l’hôtel-restaurant de charme L’Albatros (2 étoiles), accueil familial, décor et carte d’inspiration océane – Label Relais du Silence.
    Plage du soleil, Saint Trojan Les Bains
    www.albatros-hotel-oleron.com
  • Déjeuner au Relais des Salines, dans une cabane ostréicole, saveurs iodées et bonne humeur garanties.
    Port des Salines, Village des pêcheurs, Le Grand-Village-Plage
    www.lerelaisdessalines.comimg_6583
  • Pause thalasso dans le centre Novotel pour tester la mesure Beflow, la piscine intérieure semi-olympique et des massages ressourçants.
    Centre de Thalassothérapie Novotel
    Plage de Gatseau, Saint Trojan les Bains
  • Flâner et découvrir les talents locaux dans les cabanes d’artistes et artisans installées dans d’anciennes cabanes ostréicoles, et notamment les sacs, coussins et produits à base de voiles recyclées Coco Chenal.
    www.couleurs-cabanes.fr

 

img_6510 oleron-chateau-cabanes-p1230682 oleron-img_1555 oleron-p1230724 p1230677 p1230691 p1230696 p1230754

Publicités

2 réflexions sur “Balade en Oléron

  1. Pingback: Le Grand Large | 9skyline

  2. Pingback: Jardins d’Aliénor | 9skyline

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s