Home

A la découverte de l’Andorre, principauté d’altitude mêlant patrimoine roman, passion de la montagne, ski sans limites et culture catalane.

Nichée entre France et Espagne, au cœur des Pyrénées, la principauté d’Andorre, paradis fiscal ou skiable selon les goûts et la saison, est en fait un diamant à multiples facettes. Dans ce pays niché à plus de 1000 mètres d’altitude, né par Charlemagne et dont le nom ferait référence aux dix sources qui alimente la rivière Valira qui le P1220190traverse, on trouve un climat méditerranéen montagnard, de jolis villages typiques, des églises romanes perdues dans la montagne et des hôtels et resorts de pierre et de bois. On y skie, on y randonne, on y marche, on découvre la culture et l’héritage andorrans, farouchement préservés.

En été, les Pyrénées dans toute leur splendeur préservée, y riment avec balades en forêts, randonnées et VTT, et le Soleil y fait même son Cirque avec un spectacle magique et inédit entouré IMG_5312par les montagnes.

L’hiver et la neige venus, place aux sports d’hiver sous toutes leurs formes, aux pistes quadricolores et à la blanche poudreuse. Sous le slogan « ski, sun & snow », l’Andorre est un paradis pour les skieurs avec ses trois stations de sports d’hiver : Grandvalira (210 kms de pistes), Vallnord (100 kms de pistes) et Naturlandia dédiée au ski nordique et raquettes. Tendance et législation obligent, c’est aussi une référence en matière de freestyle, de freeride avec dépose en héliski. Tout en misant sur la gastronomie catalane même en haut des pistes et en proposant un après-ski riche et original : mushing, ski joring, promenades en segway, snowsnake, speed-riding, Airboard ou encore pause détente à Inuu ou Caldéa. Mais l’Andorre, catalane d’esprit, vit aussi la nuit : ski au clair de lune, safari en dameuse de nuit, ou soirée dans un bar d’altitude, le ski est ici festif.

IMG_3464En entre-saison, la Principauté, qui s’honore de ses deux co-princes, et de sa culture mi-catalane mi-ariégeoise, multiplie les festivals mettant à l’honneur shopping (l’un des 3 « S » de l’Andorre avec « sun » et « snow ») et gastronomie locale. Andorra a taula mérite notamment, à l’automne et au printemps, le détour gourmand pour découvrir le meilleur du veau, du bœuf, du cochon, du foie, du riz, des champignons, des fruits ou légumes locaux selon des recettes andorranes revisitées. Et IMG_3456goûter les vins locaux, car l’Andorre compte trois vignobles, une prouesse à plus de 1100 mètres d’altitude, dont les blancs méritent le détour pour certains.

Andorre – 468 km2, 65 sommets à plus de 2500 mètres – compte quelques 80000 habitants, plutôt jeunes et dont moins de la moitié sont Andorrans (la nationalité, et le droit de vote ou de créer une entreprise par exemple, s’obtient par naissance, ou après 25 ans passés sur le territoire ou par mariage) est à la fois un pays où tout le monde se connait et un lieu très multiculturel où se côtoient moniteurs de ski, avocats en droit des affaires, artistes et douaniers sportifs de toutes nationalités. Avec une seule condition pour s’intégrer à long terme : parler catalan et aimer le sport et la montagne.

IMG_5323 P1160859 P1160863 P1220201

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s